Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 09:09

Il n’y a pas photo ! enfin, si !  lorsque le Domaine Perdu de Meyrals ouvre l’album  photographique du talent, il fait fort et ne broie pas que  du noir ( et du blanc) .

Pas moins de trois expositions photographiques simultanées.

L’immense structure posée devant les galeries annonce la couleur.

Le Domaine Perdu
Le Domaine Perdu

Le Domaine Perdu

D’ici, ça ne parait pas si loin est un projet artistique mené pendant quatre ans ( 2015-2019)  par le collectif bordelais «  Les associés ». Un projet documentaire également qui photographie la Nouvelle Aquitaine afin de signer son identité. «  être d’ici, ça veut dire quoi désormais ? ». Dira-t-on un jour comme notre Johnny  national sur la 7e de Bethoven  " tout cela a vraiment existé ?"    A vérifier dans la grande galerie !

La photo s'expose au Domaine Perdu de Meyrals
La photo s'expose au Domaine Perdu de Meyrals

  Franchissez la porte de la petite librairie. Des regards humanistes 1936- 1991 ; un flash de poésie, de tendresse et de nostalgie à travers une quinzaine de tirages argentiques aux signatures les plus belles ;  Denise Colomb, Robert Doisneau, Willy Ronis, Yvette Troispoux,Edouard Boubat, Janine Niépce.

Doisneau - Le Corbusier 1953
Doisneau - Le Corbusier 1953

Doisneau - Le Corbusier 1953

La troisième exposition vous entraine dans la petite galerie. Fabrice Thomasseau, plasticien attirera votre regard vers ce qui, souvent, le détourne ; objets abandonnés, ruines industrielles…rebus de notre société. Ses photos et estampes sont  terriblement réalistes.

La photo s'expose au Domaine Perdu de Meyrals

Chrystel et Bruno Lajoinie vous attendent :

Les vendredis, samedis et dimanches jusqu'au 31 janvier 2021

De  10H à 12 H et de 15H à 18 H

Galeries Le Domaine Perdu, 3330 rue des côteaux

24220 Meyrals

Tél : 05 53 30 47 50 et 06 83 50 01 11

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 11:21

Quite à être confinés autant choisir son endroit !

Joyeux Noël et surtout très bonne année 2021 à tous !

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 16:19

Limeuil, c'est la rencontre de la Dordogne et de la Vézère, c'est le jardin panoramique, c'est l'ancien noeud de la batellerie où les marins frappaient aux portes des maisons de joie...

Limeuil, c'est portes ouvertes pour les promeneurs...

Toutes les portes ne sont pas du pénitentier !
Toutes les portes ne sont pas du pénitentier !
Toutes les portes ne sont pas du pénitentier !
Toutes les portes ne sont pas du pénitentier !

Toutes les portes ne sont pas du pénitentier !

Partager cet article
Repost0
18 août 2020 2 18 /08 /août /2020 08:12

Les cigognes sont de retour !

 

Quand passent les cigognes en Périgord

Notre village Saint-Cyprien en Périgord  est jumelé avec Mackenheim  en Alsace.

Ce n’est pas un hasard mais l’horreur de la guerre de 40 qui les a solidement liés.

Est-ce pour cela qu’une escadrille de cigognes( sans son Capitaine Guynemer) est passée sur notre maison puis s’est posée sur le pré d’à côté. Magnifique et étonnant  clin d’œil à l'Histoire.

Elles y ont passé la nuit sauf deux. Deux cigognes qui ne verront pas le Mali, le Tchad ou l’Éthiopie. Électrocutées en haut d’un pylône, elles ont court-circuité  la lumière  des lieudits environnants  pendant près de 14 heures.

…Quand volent les cigognes ….

Quand passent les cigognes en Périgord
Quand passent les cigognes en Périgord
Partager cet article
Repost0
12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 08:05

A la Galerie du Domaine Perdu de Meyrals, ce n’est pas Robespierre mais Réimpré qui fait face à Danton !

Nous ne sommes plus dans les années 1790 mais bien en 2020 ! Nous parlons art et non pas révolution (quoique !) ; le Domaine Perdu n’est pas le Club des Cordeliers !

Comme  il y a un peu plus de deux siècles, deux hommes aux styles  complètement opposés ; la précision, la finesse,  l’ajout méticuleux de tissus sur des vieux papiers pour Michel Danton et le tempérament, la spontanéité, le geste, les traits parfois  noirs et violents, une sensibilité au bout du pinceau pour Thibaut de Réimpré.

Michel Danton

Michel Danton

Thibaut de Réimpré

Thibaut de Réimpré

Bruno et Chystel Lajoinie vous convient  à cette exposition ouverte tous les jours baptisée

«  PALIMPSESTES »

La très belle exposition "Genèse" de  Pierre LOEB se poursuit dans  galerie  CHRYSTEL ANTHEO à quelques pas du Domaine Perdu.

 

Jusqu’au 20 septembre 2020

Galerie LE DOMAINE PERDU

24220 MEYRALS

Tél 05 53 30 47 50 et 06 83 50 01 11

Partager cet article
Repost0
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 13:38

Il est curieux de noter le nombre de  restaurants qui se baptisent ou  se rebaptisent  ATELIER !

Peut-être pour mettre en valeur le côté artisan ou artiste du chef cuisinier ?

Notre découverte est l’ATELIER de Périgueux. Presqu’en face du Palais de Justice, le restaurant et sa terrasse sont au calme à l’entrée des rues piétonnes de la vieille ville. Cyril Haberland a flirté avec les étoiles.

Nous préférons la salle climatisée à la terrasse caniculée d’un mois d’août surchauffé.

L'entrée du restaurant l'Atelier

L'entrée du restaurant l'Atelier

La carte est simple et réveille les papilles ; deux menus (entrée, plat, dessert à 34 et 54 euros) modulables selon que l’on choisisse deux ou trois plats. Une ou deux propositions du jour viennent compléter l’offre. Aujoudhui un homard alléchant sans avoir à  lécher la carcasse cuite séparément ….

Le menu à 34 euros nous convient :

Œuf  , cochon cul noir  pour l’un  et sorbet poivrons pour l’autre !

Paleron de veau fondant,  légumes confits aux aromates, jus de carcasses de homard et un pavé de dorade  sébaste tomates cerises rôties, arachides, voile de soja.

Pavé de dorade sebaste

Pavé de dorade sebaste

Les promesses sont tenues et les papilles rassurées ! la  dorade est  parfaite, cuite à l’unilatérale.

Les desserts nous ont paru un peu moins travaillés ;  Nage de fraises et délicieux fromage de chèvre cendré de Laure Fourgeaud

Nous avons eu le plaisir de retrouver les vins de François Chidaine (Loire)  dans une carte des vins aux belles signatures.

La chaleur ayant limité le nombre de convives, le chef, Cyril Haberland, vient discuter avec nous après le repas. Un beau parcours, notamment avec Thierry Marx à Cordeillan Bages dont nous gardons un très bon souvenir !

Nous vous recommandons le détour comme le disait un certain guide pour cet Atelier récompensé d'un BIB gourmand !

Depuis la parution de cet article, Cyril Haberland, le chef cuisinier, nous a donné l'explication quant au nom du restaurant ; il est situé sur les lieux d'un ancien atelier automobile !

Du mardi au samedi
de 12:00 à 13h30 et de 19h à 21h15.

Téléphone
Partager cet article
Repost0
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 16:44

La galerie Chrystel Anthéo  et la galerie du Domaine Perdu de Meyrals ( 24220) proposent jusqu’au 20  septembre 2020 une exceptionnelle exposition d’art moderne sur la genèse des œuvres de Pierre Loeb .

Du croquis à la toile ou comment naît et chemine une œuvre d’art

Si le virus en a sérieusement bousculé l’organisation,  Bruno et Chrystel ont toutefois réussi à ouvrir les portes de la galerie (tout en respectant scrupuleusement les règles de sécurité imposées).

Sans entrer tout à fait dans l’intimité de l’artiste, cette exposition dévoile le cheminement de la création.

Comment naît une œuvre ? Quelques échanges avec Pierre Loeb, présent les premiers jours de l’exposition à Meyrals, m’ont éclairé.

« L’impulsion n’est pas la même devant un paysage, un portrait, un objet, ou un groupe personnages....Tout peut  commencer par une rencontre comme une tête qui a du caractère, des traits marqués par les ans qui permettent de s’appuyer sur une architecture de muscles, de rides et d’os, le tout couronné d’une chevelure abondante et bouclée. Si on y ajoute une personnalité attachante tous les ingrédients sont réunis « m’a-t-il confié…

Le processus de la création démarre. Pierre sort son carnet de croquis, son crayon et trace les grandes lignes.

l'aquarelle

l'aquarelle

l'aquarelle

l'aquarelle

De retour à son atelier, une aquarelle en  pose les couleurs. Pierre est perfectionniste. Il retouche, déplace les objets, réorganise les volumes, élimine le superflu,  ajoute ou supprime une tache de couleur, cherche celle qui va éclairer le tableau et lui donner  son sens.

Et puis, sans se mélanger les pinceaux, Pierre passe à l’huile, choisit le format… le tableau se charge d’émotions et parfois d’un message.

… Pierre ne vernit  jamais ses toiles. Il peut ainsi les revisiter, parfois quelques années plus tard.

Ah oui ! je n’ai pas dit, Pierre est un peintre post cubiste. A l’école des plus grands ; André Lhote, Georges Dayez, sensible au talent de Cézanne, Matisse, Braque, Picasso….

Portraits , paysages, musiciens, monuments, natures mortes, Orient…  une palette étendue parfois inattendue !

le tableau

le tableau

Bruno et Chrystel offrent l’accrochage le plus  didactique et le plus muséal depuis leurs 25 années de galeristes à Meyrals. Un voyage à travers les yeux de l’artiste qui dévoile toute sa sensibilité.

Les croquis, aquarelles et tableaux sont proposés à la vente ; l’occasion de se faire plaisir après ces mois d’isolement forcé.

Galeries Le Domaine Perdu et Chrystel Anthéo

24220 Meyrals

Tél : 05 53 30 47 50  /  06 83 50 01 11

Tous les jours  10h30 – 12h30 et  15h – 19h

Partager cet article
Repost0
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 07:13
Confinement et préhistoire

Bientôt trois semaines que nous nous cachons, enfermés dans nos maisons ou appartements.

Je me demande s'il y a environ 18 000 ans, une pandémie de ce genre n'aurait pas déjà envahi la planète obligeant la famille Cro Magnon à rester dans son abri.

Des semaines à tourner en rond au fond de sa grotte sans grand chose à manger ( les drives seront inventés un peu plus tard (on appellera ça la civilisation !) et les enfants impossibles à consoler ( Nintendo, le roi de la console ! n'étant pas né)...imaginons l'enfer ... et soudain l'idée ..; bouts de bois carbonisés, ocre, oxyde de fer et voilà les gamins autorisés à barbouiller les murs....

Pas si compliquée la préhistoire ...

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 08:00
Une partie de la salle à manger

Une partie de la salle à manger

Nous nous éloignons un peu de notre Périgord pour retrouver les terres du Lot et Garonne que nous avions fréquentées jadis !

La façade située en bord de route nationale, face au petit lac de Lougratte, ne laisse pas supposer qu'une fois la porte franchie, on découvre un restaurant à l'architecture et la décoration  modernes.
Si le piano lavabo me rappelle le pianocktail de Boris Vian, ce n'est pas Chloé qui nous accueille mais Chrystelle dans ce cadre surprenant, sans extravagance.
 
 

 

 

Le pianolavabo

Le pianolavabo

La carte nous tend les plats !
Le menu à 30 euros nous laisse le choix  buridantesque entre deux entrées, deux plats et deux desserts. C'est simple et efficace !
Étant plusieurs, nous les essayons tous. le saumon Gravlax est exquis, aux saveurs subtiles, le risotto aux gambas est parfaitement cuit et moelleux. Le filet de dorade comme il faut et les suprêmes de volaille aux girolles fondants ( quoique un peu salés à notre goût) . Nous ne sommes pas en panne des sens !
La carte des vins privilégie les vins de régions à des prix raisonnables.
..et les pâtisseries ....sublimes ! croquants aux mangues et moelleux au chocolat comme rarement nous avons dégustés.
Une fois notre repas terminé, le pâtissier nous fait visiter les lieux et la cuisine ! du top !

La table des sens

63 route de Villeneuve-sur-Lot
47290 Lougratte

La façade située en bord de route nationale, face au petit lac de Lougratte, ne laisse pas supposer qu'une fois la porte franchie, on découvre un restaurant à l'architecture moderne.
Tout d'abord l'accueil chaleureux de Chrystelle dans ce cadre surprenant mais sans extravagance, puis la carte avec un menu du jour à 19 euros ( entrée, plat, dessert) ou un menu gastronomique à 30 euros ( plats, entrée, dessert).
Le menus à 30 euros nous laisse le choix entre deux entrées, deux plats et deux desserts. C'est simple et efficace !
Étant plusieurs, nous essayons tous les plats. le saumon Gravlax est exquis, aux saveurs subtiles, le risotto aux gambas est parfaitement cuit et moelleux. Le filet de dorade parfait et les suprêmes de volaille aux morilles fondants ( quoique un peu salés à notre goût) .
La carte des vins privilégie les vins de régions à des prix raisonnables.
..et les pâtisseries ....sublimes ! croquants aux mangues et moelleux au chocolat comme rarement nous avons dégustés.
Une fois notre repas terminé, Hervé Sauton, le pâtissier nous fait visiter les lieux et la cuisine ! du top !

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 18:40

Oui, 14 années aujourdhui que nous partageons notre passion pour le Périgord !

Le Périgord est multiple, vivant et tellement riche d'histoire, d'histoires et de relations si fortes avec le patrimoine, les artistes, les gens.

Chaque journée apporte sa découverte, sa rencontre, son étreinte.

Merci à vous tous de suivre nos posts certes entrecoupés de longs silences.

Quelques chiffres :

Total depuis la création
185 172Visiteurs uniques
442 851Pages vues
2,392Vues / Visiteur

 

 

 

Partager cet article
Repost0