Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 10:42
Doucement, l'été se cache derrière un rideau de brouillard. Les arbres se parent de couleurs splendides, tel un tableau de Millet,  pour nous faire oublier que l'hiver arrive....

C'est aussi l'époque où les vignerons doivent inlassablement répondre à cette question  : comment sera le 2007 !

Pour Bertrand et Sabine de Passemar, vignerons propriétaires-récoltants à Pomport ( Dordogne !) , la réponse est simple !

" Malgré l'abondance des pluies, nous sommes contents de la récolte. Les rouges avec de bons tanins, et les blancs très fruités sont de bonne augure pour le millésime 2007."

Une feuille de leurs vignes accompagne le tarif que nous venons de recevoir... Quelle belle signature, quelle touchante attention ! on y lit une année de travail, d'inquiétudes et de satisfactions!!!  

DSC03193.JPG


Les vignes de Sanxet par un matin  d'automne 

Quelques prix indicatifs ( TTC la bouteille de 75 cl):

Monbazillac  2001 : 8 euros  ( il n'enreste plus beaucoup)

Monbazillac 2005 : 7 euros

Bergerac rouge 2000 : 5 euros

Bergerac rouge 2005 : 4,50 euros

Bergerac blanc sec Sauvignon :  3 euros

Bergerac rosé : 3,50 euros

Pour commander : tél 05 53 58 37 46    email : sanxet@sanxet.com



En juin dernier, Bertrand et Sabine ont accueilli le rallye de 130 Amilcars dont nous avions parlé à ce moment ! 

Voici quelques photos qu'ils nous ont confiées !

Amilcar-013.JPG

Amilcar-014.JPG

Amilcar-008.JPG

Repost 0
Published by beauvert - dans gastronomie
commenter cet article
27 octobre 2007 6 27 /10 /octobre /2007 07:58
Dès potron-minet les frimas de l'automne embrument nos vallées.....

Il suffit de monter un peu pour saluer le soleil !!

Quelques photos de notre récente visite du château de BEYNAC !!!

IMG-3598.JPG

La chapelle du château qui domine la vallée .....

IMG-3584.JPG

Détail de la chapelle

IMG-3591.JPG
Coffre et tapisserie

IMG-3593.JPG

La grande salle ( qui n'avait pas congé ce jour la !)
Repost 0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 07:49
Nous quittons le Bistro de l'Octroi  ( voir article précédent), longeons la Dordogne et nous arrêtons sur le parking de BEYNAC. Après avoir répondu favorablement à la demande de racket, nous obtenons deux tickets qui nous permettent de laisser nos montures se reposer en contemplant la rivière !

Nous décidons de rejoindre le château à pied : ça monte, ça grimpe, on transpire. On halte tous les 20 mètres. Le magnifique paysage est un prétexte aux nombreux arrêts.

Le chateau de BEYNAC  est là. Immense et majestueux. Notre arrivée correspond au départ de la visite guidée ! Nous profitons du convoi. Nous commençons par la basse cour ( là où il y avait la volaille) puis la haute cour (là où il y avait les gens).

Le château est une forteresse pas un château de plaisance. Les pièces sont froides et sombres. Pas ou peu de meubles. Quelques coffres et tapisseries. Des lampes à huile.

La guide est passionnante. On s'y perd toutefois entre les quatres baronnies ( Beynac, Biron, Bourdeille et Mareuil ) ,Aléonor d'Aquitaine, les anglais, le duc de Toulouse, Richard Coeur de Lion ... On monte, on descend, on vertige à plus de 150 mètres au dessus de la Dordogne. Un petit coucou au château d'en face ( Castelnaud !)...

La visite se termine. Nous en avons plein les yeux ( plein les jambes aussi !)...

IMG-3576.JPG


Depuis le château ....

IMG-3579.JPG

IMG-3590.JPG
Repost 0
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 13:56
Dimanche 21 octobre. Il fait froid, très froid ce matin. Après une courte nuit, nos convives décident d'aller visiter Sarlat. 

Cela tombe bien, c'est le jour de la grande brocante d'automne sur la place de la Rigaudie.

Il est très tôt ( si, si !) . Nous trouvons facilement des places de stationnement. Voilà notre équipe à la conquete de la Rigaudie. Difficile de faire une broc à 8 ! nous décidons de nous séparer. Rendez vous dans une heure à la case départ. Très belle brocante. De nombreux vendeurs, certains  viennent de loin. La marchandise est variée, origninale,  parfois pas trop chère ..... Des meubles dont une magnifique panetière provençale, des bibelots ; point de fers à repasser ( je les collectionne !) ! 
L'heure passe trop vite, même si je l'ai un peu étirée. . Je me retrouve à regret  à la case départ. 

Nous rejoignons à pied le BISTRO DE l'OCTROI. Le soleil commence à nous réchauffer. Téméraires nous choisissons une table sur la terrasse. Excellent repas. Les Saint-Jacques ( la saison commence) et le foie gras poêlé sont parfaits. le service impeccable. ( menus de 18 à 26 euros).

Le beau temps d'automne et sa lumière nous accompagnent toujours. Nous décidons d'aller visiter Beynac et son château.  à suivre ....

IMG-3554.JPG
Repost 0
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 08:26
Initiée en 2006 par le Pôle International de la préhistoire, , l'opération "Préhistoire en fête" ( du 15 septembre au 27 octobre 2007 ) est destinée à valoriser la Préhistoire auprès du grand public et à favoriser les rencontres avec les scientifiques.

La visite de l'abri Pataud rentrant dans ce cadre, nous prenons rendez-vous avec la préhistoire pour 16 heures... nous sommes à l'heure ( enfin presque !) la porte de l'abri est fermée. Nous attendons un peu, ...ce fameux quart d'heure périgourdin... ça bouge quelques mètres plus loin. Je me renseigne. Quelques jeunes gens sont dans une très petite pièce, Ils frottent, nettoient, mesurent, pèsent des cailloux. 

Je questionne une jeune frotteuse de cailloux.  On ne parle pas la même langue. Elle va chercher celui qui sait ... Il sort de la petite pièce qui est le laboratoire du site.

Il m'explique que si le guide n'est pas là, c'est qu'il est ailleurs...que ma patience sera récompensée. Ce qui finit par arriver.

La guide ( c'est une dame !) nous ouvre la porte d'un abri pas très grand. Il renferme une exposition d'objets trouvés sur le site. Elle insiste pour que nous observions un magnifique bélier gravé sur le plafond de l'abri puis nous laisse à l'intérieur, referme la porte.

Nous observons donc.. le temps nous semble un peu long.

Notre guide vient enfin nous sauver et nous emmène sur le site de fouille.  Et là !  c'est grandiose. Le chantier de fouille est opérationnel, les fils d'aplomb, les numéros d'identification, les strates....

Le livre de notre histoire est ouvert en grand ! les coupes du gisement préhistorique ( plus de 9 mètres de haut !) nous permettent de suivre la successions des occupations humaines. plus de 40 campements successifs ! de -30 000 à - 15 000 ans  ( le retard de notre guide nous parait soudain insignifiant !). On observe des os, des silex taillés, encore enfouis dans la poussière du temps. Nous saluons les Aurignaciens, les gravetiens, les solutréens ...

Le guide passe la parole à l'homme qui nous avait renseignés au départ ! Il s'agit d'un chercheur, docteur en préhistoire. Il nous explique la vie du chantier, les budgets ( pas très gros) l'organisation des fouilles, les pillages. L'homme est calme, passionnant. il répond à toutes nos questions. La fouille actuelle est prévue pour 6 semaines. Elle regroupe des étudiants du monde entier. Seulement 5 m2 seront fouillés.....

IMG-3405.JPG

Le chantier de fouilles

IMG-3399.JPG

IMG-3401.JPG

Le docteur dans son cabinet ...

IMG-3407.JPG

Os et silex posés, il y a 15 000 ans ....
Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 10:43

IMG-3467.JPG

Nous revoici en Dordogne après avoir largué les amarres quelques jours, un peu plus vers le sud ...

Repost 0
Published by beauvert - dans beauvert
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 10:28

dsc-0080.jpg

D'Henri Miller ...." Le Colosse de Maroussi"





Coup de génie, de ma part, cette idée d'explorer la région de Dordogne, avant de plonger dans la blancheur chenue et l'éclat du monde grec.
C'est la terre d'enchantement que les poêtes ont jalonnée et qu'ils ont seuls le droit de revendiquer. l'approximation la plus voisine du paradis sur le chemin de la Grèce.. Le paradis des Français, mettons : histoire de faire une concession. Un paradis de fait dont la réputatin doit remonter à des milliers et des milliers d'années. Qui était dèjà tel pour l'homme de Cro-Magnon, malgré les grande cavernes, dont le témoignage fossilisé indique une condition de vie plutôt stupéfiante et terrifiante. Rien ne m'empêchera de croire que, si l'homme de Cro-magnon s'installa dans le coin, c'est qu'il était extrèmement intelligent et que le sens de la beauté était en lui très développé. Rien ne m'empêchera de croire qu'en lui le sens religieux avait atteint dèjà un haut degré de développement et fleurit en ces lieux, alors même que l'homme vivait comme une bête dans le fond des cavernes. rien ne m'empêchera de croire que cette grande et pacifique région de France est destinée à demeurer éternellement un lieu saint pour l'homme et que, lorsque la grande ville aura fini d'exterminer les poêtes, leurs successeurs trouveront ici refuge et berceau. cette visite à la Dordogne fut pour moi,, je le répète, d'une importance capitale : il m'en reste un espoir pour l'avenir de la race pour celui de la terre même. Il se peut qu'un jour la France cesse d'exister, mais la Dordogne survivra, tout comme les rêves dont se nourrit l'âme humaine....

Repost 0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 07:31
Point besoin de creuser dans les profondeurs chthoniennes ( à vos dicos !) pour découvrir ce patrimoine mondial de l'humanité  ( UNESCO dixit)..... Il est à fleur de côteaux.
Découvert en 1909, l'incomparable frise d'animaux sculptés sur la paroi plein sud regarde couler la Beune depuis 15 000 ans.

Nous passons Marquay, à 7 km des Eyzies et stationnons au bord de la D48. Un petit chemin (qui sent la noisette ) nous amène à l'abri du cap blanc. Au premier virage, le château de Commarque sort des brumes matinales. ( si, si, nous nous sommes levés tôt !)

L'abri est à l'abri d'un grand mur. Apres l'homo sapiens-sapiens,  l'abri-abri !! 

Photos toujours interdites. La contemplation d'une grande fresque récente, peinte à l'entrée , nous permet de patienter jusqu'au début de la visite.

Notre guide est  étudiante en préhistoire. Elle passe le master dans quelques semaines.... Elle ne récite pas, elle passionne, captive., émotionne.  Elle nous aide à lire les sculptures, nous rappelle la différence entre bas et haut relief, insiste sur la précision du trait. L'erreur n'était pas permise; point de gomme à pierre ...La frise doucement se livre à nous.Les chevaux , grandeur nature attendent le départ d'un tiercé improbable .... A VOIR ABSOLUMENT !!!

IMG-3341.JPG

Détails de la fresque récente à l'entrée de l'abri du Cap Blanc

IMG-3340-copie-1.JPG



Repost 0
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 15:43
Nous découvrons, à nouveau, un magnifique toit de lauzes ; celui du manoir de Lacypierre à Saint-Crépin et Carlucet.

Madame et Monsieur Lebon, les propriétaires , nous accueillent dans le parc très fleuri.  Avec passion et enthousiasme , l'histoire du château nous est comtée. Nous commençons au Xllle siècle. On saute quelques étapes. On s'attarde sur la restauration ; quel travail ! 

Madame nous fait entrer. La visite de l'intérieur commence. Nous passons par la tour, ses marches creusées. Nous atteignons l'étage du trésor. Celui oû étaient entreposée la collecte de l'impôt. 
Nous visitons la cuisine au magnifique sol en pisé et son curieux lit-clos. Une collection de faiences décore les mûrs. Chaque objet rappelle une anecdote, une rencontre, une découverte. 

Nous entrons dans la grande salle, puis une chambre, puis une autre. Nous apprenons que le lambris provient du Château de Campagne, à côté de chez nous.

Cette demeure se visite sur rendez-vous ( tél 05 53 29 39 28,) . Allez également visiter l'immense église voisine...

IMG-3374.JPG

IMG-3373.JPG


l'étuve à châtaignes.

Repost 0
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 07:52

Le hazard nous guide jusqu'au village de Saint-Genies par des chemins goudronnés... Toujours grand soleil ...

Classé parmi les "villages de caractère du Périgord", à l'écart des grands axes de communication, Saint-Genies a préservé ses maisons ocres aux toits de lauzes ainsi que son château du XIIIe siècle et une belle église typique du pays du XIIe siècle.

Nous vous prétons volontiers notre hazard ! N'oubliez pas de visiter la chapelle Cheylard et ses fresques du XlV e siècle.

IMG-3382.JPG

 

IMG-3390.JPG

IMG-3387.JPG

Post tenebra lux .....

IMG-3388.JPG

Détail de la porte de l'église

Repost 0