Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 10:54

Un peu de douceur, un orage, quelques gouttes de pluie et le Maître apparaît .... dans le silence ...

On n'en parle pas. Tout au plus un discret ' il s'en trouve" entre amis...

Le CHAMPIGNON, le Cèpe, le Bolétus Edulis est arrivé !!

Il s'en est trouvé quelques uns par chez nous  ...... chut .......

Partager cet article
Repost0
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 16:25

Marcel Mouly est décédé en janvier 2008 à l'âge de 90 ans.

Il y avait quelque chose d'unique dans la relation qui unissait Marcel Mouly et Bruno Lajoinie, galiériste à Meyrals en Dordogne. De l'admiration, de la tendresse, du plaisir aussi ! Une amitié qui n'avait pas besoin de mots pour être.

Marcel Mouly a posé son chevalet à la Ruche, tout comme Chagall, Kikoine, Zadkine, Kisling, quelques années avant. Il y a cotoyé Paul Collomb, De Gallard.

Ces toiles ont voisiné celles de Picasso, Matisse, Braque, Léger, Pignon... dans plusieurs salons ( notamment celui de Mai, dans les années 50).

Bruno Lajoinie a relaté un entretien avec Marcel Mouly dans un ouvrage publié en  1996 ( Entretien avec Marcel Mouly - Editions Fanlac).



Cette longue introduction pour annoncer une exposition exceptionnelle à la galerie dès 6 septembre 2008.

Le vernissage est prévu vers 18 heures ( heure gasconne...)



Pierre Marchand y exposera également ses oeuvres sur le thème " Jardins Clos "













Partager cet article
Repost0
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 15:43
Un rayon de soleil nous emmène à Plazac entre les Eyzies et Rouffignac.

Comme de nombreux villages de Dordogne, Plazac fut fondé au Xlle siècle. L e bourg est petit, dominé par une église du Xlle.

Nous grimpons les marches et croisons Monsieur Jean Maurice Rahier. Vous savez , le professeur Tournesol de l'article précédent !!! Il est venu étudier les deux bénitiers en fonte...Le monde est petit ...

A l'extérieur de l'église, un enfeu. La peinture est encore belle. La tombe encastrée dans l'épaisseur du mur depuis le Xlle ( ou le XVle siècle ?) surveille l'entrée de l'église. Les deux époux , probablement des nobles, ont vu passer la guerre de 100 ans, la guerre de religion,la fronde,la révolution, l'insurection..mai 68 ?

A l'intérieur , une magnifique Piété du XVlle et un très beau tabernacle. Une exposition sur l'architecture dans le Périgord nous explique quelques spécificités et nous permet de rafraîchir notre  vocabulaire !




















Partager cet article
Repost0
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 07:12
Soleil, ciel bleu, température agréable....un peu comme en été.....

Nous partons, en ce 15 août, visiter une exposition à Saint-Léon sur Vézère consacrée aux outils anciens en Périgord.

L'exposition est petite, sur deux étages. La fonte domine au rez de chaussée. La fonte ancienne. On commence au XVle siècle.  Plaques de cheminée et oules ( marmites).

Au 2eme étage, nous découvrons les céramiques avec les outils domestiques. Une affichette en décrit la plupart :
 une magnifique trancheuse à chocolat, quelques outils insolites...

Nous redescendons. Un Monsieur tout de blanc habillé, cheveux longs et gris, un peu professeur Tournesol qui se serait attardé dans les années 68 donne quelques explications à des visiteurs.

Nous écoutons. Le discours est intéressant. Nous questionnons tout d'abord sur l'histoire de la fonte en Europe ; les bas fourneaux, les hauts fourneaux, les moules en sable..... Nous refaisons , avec lui, le tour des plaques de cheminées. On apprend à reconnaitre les anciennes des plus récentes. On a assez d'informations pour écrire un livre...

Nous montons au 1er étage avec Monsieur Jean Maurice Rahier ( c'est le nom du professeur Tournesol !). Nous refaisons le tour des outils, des oules,. Une histoire, souvent  vécue,  est associée à chaque objet.

Monsieur Rahier donne des conférences sur les poteries du Périgord ,sur la fonte, sur les épis de faîtage, expose au musée de la poterie à St Emilion...

L'exposition est gratuite et termine dimanche 17 août .....






























Monsieur Jean Maurice RAHIER













Trancheuse à chocolat






Partager cet article
Repost0
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 07:20

Mercredi 13 août 2008.

L'association ORSALIE persiste .... Les concerts du mercredi soir attirent toujours autant d'amateurs. Accueil chaleureux, très bonne musique, gratuité ....

Les vieilles pierres de la place des ORS s'éclairent en jaune. Le soleil part doucement éclairer les médailles d'or à Pékin . Les premiers accords de Georgia on my mind donnent le ton.

Raymond House est accompagné du groupe "Vie Privée". les musiciens sont excellents. On regrette le manque de micro pour le sax... On poursuit avec The dock of the bay..Otis Redding ....Sitting on the morning sun...


Près de 3 heures de bonheurs, le soleil va bientôt revenir de Pékin......


 Le répertoire est blues, soul, rythm and blues, rock parfois.

 















Partager cet article
Repost0
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 12:17

Le parcours est très bien fléché ; pour une fois, nous arrivons à destination sans nous tromper !!!!

Prochede Sarlat, le château de Salignac, perché sur son roc depuis le Xll e siècle nous attend .

Geoffroi de Salignac n'est pas là pour nous accueillir. Nous nous adressons à la caisse. Contre 5 euros de péage nous nous octroyons l'entrée dans le passé, notre passé ....





De nombreux métiers anciens revivent sous nos yeux ! Nous discutons avec la plupart des artisans  ; des artistes. Nous comprenons un peu mieux les règles d'édification d'un toit de lauzes, Le fonctionnement de la locomobile à vapeur qui entrainait les batteuses à l'époque des moissons dans les fermes


Epoustouflés devant la dentelière, admiratifs du travail en pisé , entrainés par le groupe folklorique !!! Nous écoutons les petites histoires de l'Histoire ....
























La machine à vapeur ( anglaise) de 1914















Les sols en pisé, pierres rangées, debout ,dans le sable...




Et toute la fête entrainée par la musique du groupe folklorique !!





Cette fête grandiose a lieu 3 lundis par été ( cette année le 28 juillet, les 4 et 11 août 2008). Jus de pommes fraichement pressées, gauffres et pain au feu de bois, merveilles, enfin tout pour passer un moment exquis en famille !



La Grande Fête des Vieux Métiers a lieu 3 lundis par été ( 28 juillet, 4 et 11 août 2008). 

Téléphone : 05.53.28.89.17

Vous pouvez venir en famille, le plus vieux métier du monde n'y est même pas représenté !!!!!
Partager cet article
Repost0
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:24
La ville de Périgueux est en fête pour l'ouverture du festival de musique de la Nouvelle Orléans ( MNOP)...

Jeudi 07 août 2008, Des orchestres sur la plupart des places de la vieille ville renaissance. . Du monde partout, mais pas trop. De la musique, de la bonne musique...

Nous nous arrêtons à l'angle de la cathédrale Saint-Front. Toutes les tables des brasseries de la place sont occupées. Pas grave. Nous restons debout. Le saxophone de Red Morgan remplit déjà toute l'atmostphère. Des notes à donner des frissons. Puis il chante, le blues, il s'amuse avec son saxe, imitie le coq dans sa version de " little red rooster" ( le petit coq rouge !)  ...on rit, il repart plus sérieusement sur un classique des années 30 ....Un son d'une pureté, un souffle incroyable. ...quelques mots de français, le plaisir , la bonne humeur se diffusent.

Entracte. Red Morgan remballe son saxophone ( un alto ). Il est ovationné !

C'est au tour du groupe Talk That Talk de prendre la difficile relève.

Nous, on est venu pour Raymond House, le chanteur....alors, dès que Raymond chante, nous sommes à la fête....

Le groupe entame les morceaux de leur tout nouveau CD. Leur composition. c'est bon , très bon ; tellement que Red Morgan sort de l'ombre avec son saxo et là,  l'apothéose, le délire, le sublime. Hervé, le guitariste passe la mesure à Red Morgan. Le public applaudit , fort. Un autre sax ( un ténor ) les rejoint. C'est l'américain Jimmy Carpenter !!!  Dan Cooper mélodie avec sa pedal steel guitar. Epoustouflés, nous partageons un moment exceptionnel. on s'en rend compte, Les musiciens aussi. C'est comme ça MNOP, cadeau.....

Nous rentrons sous les étoiles. Raymond , ta maman a encore  applaudi très fort hier soir.
































Partager cet article
Repost0
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 09:08
Le festival MNOP de musique de la Nouvelle Orleans animera Périgueux du 4 au 9 août 2008.

C'est devenu une tradition, Les artistes viennent préouvrir ce festival sur la toute petite place des Ors, au Bugue... en amis, entre amis ....

Spencer Bohren nous blues, entouré de ses guitares. Il joue également de la guitare à plat (steel guitar) On se laisse bercer. Entre les chansons il nous parle d'un anglais qu'on comprend ! Il nous raconte la Nouvelle Orleans, la musique. Il a le sourire communicatif. Ses chansons nous enchantent. Sa version de Alleluya de Léornard Cohen est sublime.

L'association des Orsalies qui organise la soirée a, encore une fois,  bien fait les choses !!

Le mercredi 13 août, elle a invité le groupe "vie privée" et Raymond House pour un peu de rock, de folk, de blues à la place des Ors ....








Quand le blues retrouve ses racines... ici avec Raymond House...
Partager cet article
Repost0
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 08:33
Il y a quelques jours nous visitions les abris de Castel-Merle. Guidés et enchantés par Isabelle...

Sur ses conseils nous sommes allés rendre visite à Monsieur René Castanet au coeur du village de Sergeac.

Toutes les pages de ce blog ne suffiraient pas à raconter ce moment rare....

Sergeac est un petit village, dominé par une immense égliseet les restes d'un ancien château. Nous arrivons dans le jardin de Monsieur Castanet. Il est assis sur un tabouret, une peau de mouton retournée sur sa cuisse, un gros silex sur les genoux, un bois de renne dans la main droite. Il observe le nucléus ( le gros silex) cherche le point de frappe. L'oeil est vif .  Le geste précis. il tappe. une fois suffit. Un éclat de silex se détache. Monsieur Castanet  prend un andouillet de cerf. par petites pressions succésives, l'éclat de silex se retrouve dentelé. Nous venons d'assister à la fabrication d'un grattoir,...Monsieur Castanet , 85 ans, nous l'offre .....puis enchaine sur un biface ....































Le temps est suspendu ( merci Lamartine) . Monsieur Castanet ouvre la porte du musée.



La pancarte n'est pas à la hauteur du contenu !














Le père de Monsieur René Castanet, Marcel, est le découvreur de plusieurs abris de castel-Merle. Beaucoup d'objets découverts lors des fouilles ont rejoint le musée des Eyzies et d'autres musées dans le monde.

Quelques uns sont restés dans la famille . Tout est merveilleusement rangé dans le petit musée. Monsieur Castanet, baguette à la main, nous rapelle les différentes périodes de la préhistoire ;  les glaciations, l'évolution des tailles de galets puis de silex., les aventures de Monsieur et Madame Néanderthal, celles de la famille cro-magnon. Nous sommes émerveillés, émus. Monsieur Castanet raconte. .. Dis, Monsieur Lamartine, demande au temps d'attendre encore un peu.... Nous faisons le tour des silex  préhistoriques venus du monde entier.



Dans un casier vitré, 6 colliers originaux sont exposés. Des perles, toutes petites, des dents, des coquillages.

Nos arrières grands-parents avaient bon goût, du talent.





































A la sortie, dans un four à pain, une collection de nids d'oiseaux....




Monsieur Castanet a été maire de Sergeac pendant 48 ans. Il raconte son village, ses fouilles préhistoriques, les templiers,  dans un livre " Les perles de SERGEAC en Périgord Noir".

Il ne demande pas d'argent pour la visite ... je vous le disais au début ....rare .....



Partager cet article
Repost0
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 12:51
Elle creuse la terre, creuse le temps. C'est un peu son passe temps....

Elle interroge notre passé au tamis. Elle enquête, tel Sherlok Holmes. Elle tamise.... ( Sherlok, Tamise !....)

Elle lève la tête. Son sourire est un bonjour. Elle est étudiante et pour quelques jours à Castel Merle près de Sergeac en Dordogne. Elle interroge les cendres de feu nos ancêtres...



Nous traversons la route vers un cabanon en bois. ça fait un peu ambiance scout, buvette et caisse pour la visite.

Personne. Quelques minutes après, une autre jeune femme sort de la falaise, telle une passe muraille...

" j'ai commencé la visite, revenez dans un quart d'heure. Longez la falaise qui rejoint St Léon sur  Vézère. Il y a un fort troglodityque, c'est le fort des Anglais". Le quart d'heure gascon pouvant durer jusqu'à 25 minutes, nous suivons sa recommandation....



Contre la falaise, une porte en bois, très, très ancienne. nous l'ouvrons. des marches taillées dans la pierre. Nous montons. et là .... un vaste espace abrité par la falaise. Nous sommes éblouis et émus. Instants de silence. Du haut de la falaise, nous contemplons 15 000 ans... l'espace ; le temps ; vaste programme .....

Nous redescendons. Rejoignons la cabane de scout. Isabelle ( c'est son prénom !) nous accueille, Elle nous rapelle les différentes époques préhistoriques. Puis nous entrons dans l'abri.

Le vallon de Castel Merle abrite 11 gisements archéologiques, mais seuls 4 abris sont encore visibles : abri reverdit, abri Labattut, abri Castanet et abri Blanchard. Ils sont situés sur la rive gauche du petit ruisseau des Roches.



Isabelle referme la porte pour ne pas laisser entrer la chaleur. Nous nous asseyons sur un banc de bois, face à la muraille.

Nos yeux négocient avec l'obscurité, nous dévoilent des gravures, des sculptures. Isabelle nous explique.

On interroge. Isabelle raconte, la passion déborde.On revient au bison sculpté. Le pauvre a la calcite aigüe.  Il a la maladie.  Il va finir aux champignons noirs tel un porc laqué chinois. INELUCTABLE....

Isabelle raconte encore., explique, hypothèse  On ne voudrait plus sortir de l'abri... Ces ultimes vestiges vont disparaitre ou être fermés au public. Allez vite, très vite les visiter.... Allez voir Bernifal, Font de Gaumes, Combarelles,...ou Cougnac dans le lot.

Dehors nous nous initions au tir au propulseur. Isabelle nous explique l'origine du petit crochet, du lien, de la colle . Tout est passion . Nous tentons un tir ...La cible est un peu petite. Nous la manqons... L'auroch vivra encore un peu...


Allez visiter ces pages de notre histoire. Elles vont disparaitre ou être fermées au public très bientôt.




Merci Isabelle pour notre plus beau rendez-vous avec la préhistoire...

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Du 1er juillet du 31 août : ouvert tous les jours de 10h à 19h
De Pâques au 30 juin et du 1er au 30 septembre : ouvert de 10h à 19h sauf le samedi et dimanche matin

Tél. 05 53 50 79 70



Partager cet article
Repost0