Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2022 2 15 /02 /février /2022 13:29

 

Nous marmottions, tranquilles, au coin du feu quand des amis nous appellent pour une escapade autours des cabanes de pierre sèche de Daglan ( Périgord) …Et nous voilà chaussés, sac à dos avec le kit de survie ( bouteille d’eau et itinéraire)…

A nous les cabanes, à nous l’histoire…

Les cabanes de pierre sèche de Daglan ( Périgord)

Bien que la Cabane du Mazut, ainsi que  la cabane triple qui se trouve à la combe du Rat soient classées au registre supplémentaire des monuments historiques, point d’explications, point d’indications, point de fléchage. ..

Après avoir laissé la voiture sur le parking au centre de Daglan, nous grimpons par un petit chemin (qui ne sent plus la noisette), dépassés par des VTT courtois.

Entourés de bois, de taillis et de pieds de lavande limités par d’impressionnants murs de pierres sèches, nous cherchons ces cabanes.  

 

cabane triple

cabane triple

Puis, soudain, telles des champignons, nous en découvrons une , deux,  puis une troisième…encore et encore !

Certaines sont très en ruines, réduites en tas de pierres, d’autres résistent au temps. Depuis combien de temps sont elles là ? pourquoi ? pour qui ?

Si le terme de BORIES semble inapproprié, celui des cabanes en pierre sèche convient davantage.

Les cabanes de pierre sèche de Daglan ( Périgord)

Certains documents suggèrent qu’elles furent bâties dès la fin de la guerre de  100 ans (1337 à 1453).

Elles ont sans doute été bâties, pour leur majorité, au 19e siècle, et ne peuvent être antérieures au 17e. La cabane servait d'abri temporaire pour le repas,  le temps d'une averse, ou le repos.

On y laissait les outils, les piquets. Parfois  les jeunes enfants pendant que les adultes taillaient la vigne ou vendangeaient. La vigne, bien sûr, qui était majoritaire dans la région avant le phylloxera ( 1868).

Les cabanes sont construites en moellons et lauzes locales simplement empilées, sans mortier.

Nous croisons le lieu dit «  La bégonie » égaré dans la nature.

Le panorama est exceptionnel. La nature, en deuil, nous ravit.

Surpris par le crépuscule approchant, nous rentrons.

Une halte devant la carte appétissante du restaurant le Petit Paris. Restaurant à découvrir !

Merci à nos amis pour cette belle découverte !


 

 

 

 

 

 

 

 

Cabane appuyée sur le muret de la vigne

Cabane appuyée sur le muret de la vigne

Partager cet article
Repost0

commentaires