Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 08:00

Nous sortons de chez Pascal Magis ( artiste peintre à Meyrals). Si chez lui le soleil brille toujours, dehors la mousson périgourdine tarde un peu  à finir.

Il nous a recommandé ce restaurant. Nous y filons. Depuis Meyrals, nous empruntons la route des écoliers par les bois pour rejoindre la D 47 qui relie Les Eyzies à Sarlat.

Placé aux limites de la ville , l'Octroi collectait les taxes sur les marchandises qui entraient ... ( je me demande toujours si le monde a été créé avant ou après les taxes...)

C'est maintenant un restaurant . Nous entrons. Davantage un esprit brasserie que bistrot. Un peu bruyant. Un grand sourire nous propose l'étage. Nous acceptons.

Le cadre est très agréable, les grands  rideaux font ressortir la pierre jaune du pays, de la couleur. Le premier étage est plus " cosy" que le rez.

La carte est variée. Plusieurs menus de 15 à 35 euros. Une très grande ardoise nous est présentée avec les propositions  du jour. Nous choississons les menus à 26 euros, y associons des plats de la grande ardoise sans difficultés administratives.

Foie gras  généreux et goûteux, gambas pour commencer. Tête de veau ( mon régal), un bar  ( très frais) cuit à merveille,  un croustillant de pied de porc au confit de canard ( nous sommes trois !). L'embarras des desserts. Je choisi un fondant au chocolat. Un peu riche pour une fin de repas.

 La carte des vins est simple et couvre bien la région. Le vin au verre est proposé. Nous retenons l'idée ! Les petits hommes bleus rentreront bredouilles.

Comme d'habitude, nous sommes les derniers à partir. Il ne nous en est pas fait reproche.

le Bistro de l'Octroi 111 rue de Selves ( tél 05 53 30 83 40) est la deuxieme table du restaurant La Meynardie à Paulin, tenu par Maryline et Gérard Lasserre ( le chef de cuisine) .

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 09:13

Dring.. Dring ( notre téléphone fait encore dring, dring…)…

 « Bonjour c’est Anne-Marie Héraut. ; nous avons pris l’apéritif ensemble il y a quelques jours… »

- Oui ?!?

Notre village est jumelé avec un village d’Alsace – MACKENHEIM – et je suis la présidente du comité de jumelage.

- Ah oui …. !?!

Tous les 4 ans nous recevons environ 50 habitants pendant quelques jours

 - C’est bien…

Je vous téléphone pour vous demander si vous pourriez loger deux d’entre eux…

- Ben c’est que le gîte est complet….

Non, non, pas dans le gîte, mais chez vous

- Ah….

Danielle, qui écoutait la conversation dit « pourquoi pas ? »

- Ben oui alors, si Danielle le dit …

Ils arrivent mercredi soir vers 18.30. rendez vous à la mairie pour faire connaissance et accueillir « vos « alsaciens.

mercredi 18.45,  nous sommes un peu en retard.

La salle de réunion de la mairie est archi bondée. Des Alsaciens, des Périgourdins, .. et nous… Hop la .. on a marché sur des pieds alsaciens ….

 Les maires de nos deux communes nous accueillent, Anne-Marie nous présente « nos alsaciens ; Carmen et Roland ». On boit un verre, puis deux, des toasts circulent. Ça parle des fois pas comme nous …

Certains semblent se connaître depuis longtemps.

Pendant quelques jours, nous  faisons partager à Carmen et Roland cette Dordogne que nous aimons. Des liens se créent. De plus en plus fort. Nous apprécions, tous les quatre, la bonne table. C’est la fête, la bonne humeur, le partage, le rire…

Le comité de jumelage a bien fait les choses . Visites, repas dansant ( et quelles danses !!). Le maire de Mackenheim nous fait déguster le fameux Kougelof accompagné d'un gewurztraminer bien venu !

 ...Et petit à petit, nous apprenons le pourquoi du jumelage.

Le trait d’union s’est tracé en septembre 1939. Déclaration de la guerre. Evacuation d’urgence. Les habitants de Strasbourg et de la région du Ried partent pour le sud-ouest.

En l’espace de deux heures il faut abandonner les champs, les récoltes, les animaux, les fermes , les maisons et partir… avec un peu de nourriture et 30 kg de bagages maximum.

On attelle des chars aux chevaux, aux vaches, aux chiens. On charge. On pleure. On s'embrasse. On part. Le voyage est long, trop  long, improvisé. Certains prennent le train. La plupart dans des wagons de bestiaux. Les plus adroits y bricolent des toilettes. Les trains sont ralentis, déviés pour laisser passer les trains qui montent au front. Le voyage dure jusqu'à 6 jours.

A l’arrivée à Périgueux, les bénévoles de la croix rouge font le maximum pour réconforter ces gens fatigués, désespérés. Les périgourdins se souviennent des réfugiés républicains espagnols de 1936. Ca ne s'était pas toujours bien passé. Les nouveaux exilés parlent l’alsacien., langue proche de l’Allemand. La confusion est facile. Elle est parfois faite.

La Dordogne, rurale parle plutôt l’occitan. La cohabitation n’est pas évidente.

La générosité périgourdine reprend le dessus. Chaque village du sud-ouest se voit associé à un village d’Alsace. Environ 80 000 Alsaciens découvriront la Dordogne alors peuplée de 350 000 habitants !

C'est le temps des vendanges,  il faut rentrer le tabac, soigner les bêtes, couper du bois. Les alsaciens, jeunes et vieux s'y mettent de bon coeur.

C’est ainsi que Saint-Cyprien et Mackenheim écrivent d’une même plume quelques pages de leur histoire. Voilà peut être pourquoi, au moment du départ du car pour le retour à Mackenheim, les gorges se sont serrées, les yeux ont rougi…

 

Encore merci à Anne-Marie et à tous ceux et celles qui ont contribué à l'organisation de ces quelques journées.

J’ai trouvé ce livre, écrit récemment, témoignage poignant de cette éxode :

Ce livre, disponible dans les bonnes librairies d'Alsace et de Dordogne, est aussi distribué sur tout le territoire français à travers un réseau de grandes enseignes (FNAC, Auchan...).  Voir aussi Geneanet
Il est évidemment possible de le commander directement à l'éditeur A. Sutton
158 pages.
Prix du livre : 20 €

Partager cet article
Repost0
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 06:14

Le nom chante comme une alouette. Un murmure de gourmandise. Un clin d'oeil au plaisir.

Hier matin,  j'ai ramassé quelques CHANTERELLES. ( ou GIROLES) dans notre bois. ..

Et puis quelques fraises des bois....

Partager cet article
Repost0
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 17:09

Depuis la fin d'Avril, la piscine est prête pour la saison,

... et vous tend ses reflets  !!!

25 degrés le 24 mai 2007...

 

www.beauvert.net

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 15:10

Partis un peu en urgence, nous oublions l'appareil photo.... les nombreux virages qui nous amènent à Trémolat sont embrumés. La table réservée par prudence nous attend. On passe Limeuil. Personne sur les terrasses au bord de la Dordogne.

Les derniers forains du marché du mardi remballent et nous laissent une place sur le parking de Trémolat.

L'accueil au restaurant est souriant. On s'installe. Plein de gens. Des gens du pays, des touristes aussi.

Trois menus ( de 12.90 à 24 euros), une carte alléchante. Des vrais plats ; du canard, bien sûr ( les touristes...) mais aussi des pieds de porc aux lentilles tiedes, des andouillettes de Troyes, des vraies frites cuites à la graisse de canard.

.On craque pour le pied de cochon et l'andouillette.

Un petit pot de rillettes s'invite. Nous tartinons sur l'excellent pain de la boulangerie du village.

On ne parle déjà  plus de l'appareil photo oublié...

Le pied de cochon est servi desossé sur un petit pain grillé, juste tiède ; les lentilles sont délicieuses.

Le Bergerac de l'Ancienne Cure (Christian Roche de Colombier) se tient très bien.

L'andouillette...Moelleuse, gouteuse, ... les grosses frites. .. chaudes et croustillantes dehors, fondantes dedans.

Le Bergerac fait la connaissance de l'andouillette avec tenue.

Un baba au rhum avec des fruits confits marinés au rhum. Pas un vulgaire savarin  ( je parle aux connaisseurs) mais une vraie pâte à baba, tapée sur le marbre comme il se doit... le rhum est parfumé, rond... chut, les petits hommes bleus ne sont  sûrement pas loin...

Monsieur Giraudel, le propriétaire des lieux ( et du Vieux Logis) vient nous saluer. Nous l'avions écouté à plusieurs reprises sur France bleue PERIGORD. Il parle, raconte avec la truculence du pays.

Nous remercions le chef Dudu. La brume s'est effacée et le soleil revenu.

Quelques instants de vrai bonheur pour moins de 100 euros pour trois personnes.

Le Bistrot d'en Face ( Trémolat) tél 05 53 22 80 69

J'emprunte les photos à Monsieur Chazallet que je remercie.

http://www.chazallet.com/blog/restaurant/chronique/repas/bistrot-d-en-face-repas-070329.asp#msg4458

L'andouillete de Troyes

les pommes frites à la graisse de canard

Partager cet article
Repost0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 14:15

Nous avons le bonheur et le plaisir de vous informer que l'office départemental de tourisme et la préfecture

de la Dordogne viennent d'attribuer quatre étoiles ( ****) à notre gîte !!!!

www.beauvert.net

Partager cet article
Repost0
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 17:22

Voilà, c'est fait !!!!!

 

Après avoir parcouru les manuels, modes d'emploi, notices d'installation et autres documentations en français, allemand, chinois, croate....

Après avoir branché, débranché rebranché, bouté, rebouté , restarté,

Aprés avoir maudit Bill Gates, Dell Computer, Devolo, Net gear,

et ben, ça marche !!!!!!

Un accès internet WI-FI illimité et gratuit  ainsi qu'un accès internet par cable RJ-45 sont opérationnels depuis le gîte...

 

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 16:17

Chrystel et Bruno Lajoinie exposent, du 5 avril au 8 mai 2007 les oeuvres du peintre Serge Labegorre au Domaine Perdu de Meyrals.

C'est une grande première ! Inutile de vous parler de la joie, de l'honneur, du plaisir qu'ils ont de vous convier au vernissage qui aura lieu le 7 avril dès 17 heures.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 18:37

Non, nous ne sommes pas à 100 km de Belves !!! seulement à une vingtaine.

100 km, c'est la distance  que vont parcourir les coureurs à pied le 13 avril 2007 .

Course sur route dans la magnifique vallée de la Dordogne, avec ses châteaux, ses fermes fortifiées, ses forêts et ses villages médiévaux. 

Profitez en pour rester quelques jours dans notre région. Nous aurons le plaisir de vous y loger :

www.beauvert.net

 

 

Voici le programme détaillé : 

 http://www.100kmbelves.com/programme.htm

 

Chapeau Mesdames, Chapeau Messieurs !

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 16:05

La fraîche brise du printemps a soufflé sur notre site et apporté quelques changements !!!

 

Vos commentaires, appréciations et recommandations sont les bienvenus !

www.beauvert.net

 

D'avance merci ....

 

Partager cet article
Repost0