Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 11:21

Le printemps peine à convaincre en ce mercredi 31 mars 2010 . Giboulée, fraîcheur inhabituelle.. décidément, nous nous faisons difficilement au réchauffement de notre planète .....

 

Nous avions envie d'aller retrouver Monsieur René Castanet , sa verve et son musée , à Sergeac depuis quelques temps, alors pourquoi pas aujourdhui ?

 

Nous téléphonons pour être certains de sa présence. Nous arrivons avec un peu de retard, toujours ce fichu quart d'heure périgourdin !. Monsieur Castanet, assis dans le jardin, devant le musée, un silex dans une main, un morceau de bois de renne dans l'autre...frappe la pierre... j'ai la maladie du silex nous dit il en nous accueillant !

 

Nous restons dehors au milieu des éclats de silex, profitant au maximun d' un des rares rayons de soleil de ce nouveau printemps .

 

Ces yeux brillent toujours avec la même passion. Le verbe, l'anecdote, la précision...

 

Puis nous rentrons dans le musée, et alors ....

 

Nous entrons dans son monde, dans sa vie, dans  Sa Préhistoire...

 

Il répond à nos questions, corrige nos erreurs, remet toutes les périodes dans l'ordre ...

 

Il anecdote ! Nous raconte son papa de Saint-Léon de Vézère qui allait rejoindre sa belle au fond du vallon de Castel Merle ! à pied bien sûr, pas à cause de la taxe carbonne, mais parceque dans ce temps là, Monsieur,...

La première automobile Darracq n'avait pas encore été livrée en Dordogne !

 

Le long du chemin des gens creusaient le sol à la recherche de pierres, de cailloux,... l'étude de la préhistoire débutait ...

 

Revenons au Musée.... Monsieur Castanet sort quelques outils en silex des vitrines. Nous explique où et comment le nodule de silex a été frappé pour aboutir à l'outil, nous montre l'évolution de la taille à travers les différentes périodes. Nous abordons les quatre grandes  glaciations. Une carte nous montre notre Europe, il y a 400 000 ans quand l'Angleterre était encore rattachée au continent, avant que la mer ne monte d'environ 100 mètres ...

Les pets des dinausaures auraient-ils déjà taquiné la couche d'ozone ?

 

Et puis ce fabuleux calendrier lunaire gravé sur un os ( depuis 30 000 ans ?) trouvé dans le vallon ! une autre pièce tenderait à prouver que nos arrieres arrieres grand mères tissaient au coin du feu, il y a peut être aussi plus de 25 000 ans ... les préhistoriens encravattés des ministères ne partageraient pas cet avis malgré les traces de tissages relevées en Moravie par Madame Olga SOFFER sur des morceaux d'argile ...

 

Le sourire de Monsieur Castanet reprend le dessus ! Nous faisons le tour des colliers de perles et de coquillages ....Nous parlons de son livre ""les perles de Sergeac" l'histoire du village dont il a été maire pendant 48 années ...

 

sergeac01.jpg

 

Promis, Monsieur Castanet, je ne mélangerai plus, dans le temps,  Monsieur Habilis et Monsieur Erectus !

 

Allez visiter ce musée (gratuit),  rencontrer ce Monsieur exceptionnel, partager sa soif de savoir . Allez rêver ...., ( tél 05 53 50 77 45 ).

 

Et puis, poussez au fond du vallon, demandez à sa petite fille Isabelle de vous vous faire visiter les abris ...

 

 

Bon voyage !

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 16:04



En préparant ce post, je me suis souvenu d'un ouvrage de Bruno Lajoinie " ENTRETIEN AVEC MARCEL MOULY, 1996".

Je m'y replonge avec délices. Un lien sensible et fort  a uni les deux hommes.

Bruno Lajoinie : "

Dans vos intérieurs, il y a souvent une fenêtre ou une porte ouverte.Que représente-t-elle ?"

Marcel Mouly
: "C'est un  oeil sur le monde, une réponse à mon besoin d'évasion, j'imagine. Ouvrir la fenêtre et prendre la clef des champs; au moment propice, retrouver sa liberté, voilà la grande aventure "

Que j'aurais aimé rencontrer Mouly ...

mouly100403.


Chrystel et Bruno Lajoinie ont regroupé une quinzaine d'oeuvres inédites sur papier et les proposeront à la galerie ANTHEO . 
Des voyages, des ports, des paysages, certains cubistes, d'autres fauves. Des formats 30/40 à 50/65 couvriront la période de 1952 à 1992 .
 ( Le DOMAINE PERDU ) du 3 avril au 30 Mai 2010.



L'exposition sera ouverte tous les jours (sauf le lundi ) de 11 à12H30 et de 13H30 à 18H00

Le vernissage aura lieu le samedi 3 avril à partir de 17 heures !

Pas encore de visiovernissage sur Facebook mais un numéro de téléphone tél 05 53 30 47 50  !



 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 09:00

Nous sommes le dimanche  5 mai 1929 à Meyrals. Se sont les élections municipales !

Les hommes sont allés voter ; les femmes attendront le 21 avril 1944 ...

Peut-être un verre d'absinthe a t-il réconcilié les différentes listes à la sortie des isoloirs ?

Le Monsieur qui a glissé ce bulltetin dans l'urne est né au plus tard en 1908.

Les candidats étaient tous agriculteurs à l'exception de Monsieur Archambeau qui était conseiller sortant ! la politique était déjà un métier !

Le parti socialiste s'appelait S F I O ( Section Française de l'Internationale Ouvrière).

On retrouve encore le nom de famille des candidats sur les boîtes aux lettres du village. Il nous arrive souvent de discuter avec leur petits-enfants voire arrière petits enfants !


Et qui se doutait que le 24 octobre de cette année 1929 serait noir, très noir ...c'était un jeudi !

Si quelqu'un posséde encore un bulletin de la liste de droite, merci de me le communiquer afin de rétablir l'égalité du temps de lecture !

elections1929




Partager cet article
Repost0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 11:04
C'était une belle soirée d'août 2008. En ouverture du festival des musiques de la Nouvelle Orleans les places de Périgueux se sont enmusiquées. Ici des orchestres, là des chanteurs, des chanteuses, et puis, en bas de la cathédrale Saint-Front, notre ami Raymond House avec le groupe Talk That Talk.

Il y a du monde sur la place, beaucoup de monde. Il faut dire que le groupe est attendu !

 Raymond intéprète une chanson de sa composition" BAD DREAM". Red Morgan le rejoint, improvise avec son sax ténor ! Jimmy Carpenter, qui avait rangé son sax baryton, le ressort, s'associe...

Quel moment ...quel son !!! à passer en boucle !!!

Merci à Isabelle et Fred qui ont gravé ce souvenir  !


Partager cet article
Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 08:35

La 6e édition des " Rencontres Buissonnières" commence fort ! Francis Cabrel en est l'invité d'honneur.

Le soleil a réchauffé ce lundi 15 mars. Le ciel bleu fait un croche pied à l'hiver !

18 heures. La salle de cinéma LUX du Buisson de Cadouin projette le film documentaire " des roses et des orties" . Le théme est, bien sûr, l'élaboration du dernier disque du chanteur. Patrick Savey; le réalisateur, a réussi à entrer dans l'intimité de Francis Cabrel. Emotion, tendresse, générosité, simplicité....

A la fin de la projection , les 200 personnes présentes applaudissent . Francis Cabrel monte sur la scène. Les applaussements redoublent !ART02-7429.JPG

Francis Cabrel répond aux questions avec beaucoup d'humour. Georges Pernoud ( THALASSA), assis parmi nous, demande au réalisateur , comment il a réussi à capturer ces moments rares, ces confidences.
ART02-7432.JPG
Un monsieur assis à ma droite demande  si quelques chansons en occitan sont prévues... c'est
 Thierry Bourgeon ( France inter), ...Périgourdin  ! Peut-être un jour répond Francis. !
Un marché gourmand nous permet d'attendre la séance de 21 heures où sera projeté le film ' la cour de création" sur les rencontres d'Astaffort". La file d'attente au stand du magret de canard grillé est longue comme un jour sans faim ( !) ....
Nous nous contentons d'un dessert ...
Nous retournons à la salle. Nous avions bien fait de réserver car la salle est complète ; les gens devront attendre la séance de 22 heures ( environ !)
Le film retrace une session des rencontres d'Astaffort. Maxime Leforestier, Emilie Loizeau aident les artistes...Francis Cabrel conseille. des essais d'accords, des excès de rimes ...Nous restons un peu sur notre faim. Des images du concert de clôture auraient été bienvenues....

Francis Cabrel remonte sur la scène du cinéma.,reprend le micro. Il parle, repond aux questions, sourit. Il cite Brassens. Nous sommes un peu comme à la maison. A la demande générale il entonne " Je l'aime à mourir .."" comme ça, juste pour nous, la salle reprend en choeur.  la vidéo est  là



Avant de quitter la salle, il signe quelques autographes. Dehors, les gens ART02 7453attendent la deuxième séance. La file d'attente pour les magrets a disparu.
Partager cet article
Repost0
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 12:51

beauvert-7401.JPG




Les jonquilles, perce-neiges et agneaux ensoleillent BEAUVERT en cette fin d'hiver !!!



beauvert-7404.JPG









beauvert-7406.JPG












beauvert-7407.JPG


Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 12:43
Après Bernadette Laffont, Elie Chouraquie, Jean Dujardin, Bertrand Tavernier, Le Cinéma LUX - LOUIS DELLUC ( 1)  accueille Francis Cabrel aux  6 eme rencontres Buissonnières du 15 au 20 Mars 2010.

rencontres.jpg


Francis Cabrel sera présent le Lundi 15 mars pour la présentation de deux films documentaires.

   à 18 heures      " DES ROSES ET DES ORTIES" , film documentaire sur son travail

   à 21 heures      " LA COURS DE CREATION" film documentaire sur les 3 eme Rencontres d'Astaffort ( avec Maxime Le Forestier et Emily Loizeau).

Entre les deux projections, un repas est servi par les artisans locaux dans le cadre de " La cantine du tournage" ... ambiance sympathique assurée !

Le programme des autres journées est remarquable et exceptionnel pour une petite ville comme Le Buisson !

On y rencontre des artistes, des journalistes, des people et même parfois, des parisiens ......



(1) Louis Delluc ( 1890-1924) est un Journaliste, critique et  cinéaste français né au Buisson de Cadouin,

Le ' Prix Louis-Delluc ' a été fondé en 1937 par Maurice Bessy et Marcel Idzkowski en hommage à Louis Delluc, premier journaliste français spécialisé dans le cinéma et qui avait fondé les ciné-clubs.
Un jury d'une vingtaine de membres récompense tous les ans le meilleur film français, sorti pendant l'année, le deuxième jeudi de décembre
.


Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 12:30
Pas besoin d'audit pour le confirmer ! Bien avant la gauche mal à droite et la droite  un peu gauche... Périgueux était bel et bien dans le pâté !

Cassons la croute et goûtons la farce !

Le premier à mettre la main à la pâte fût Marie Paulet,  Pâtissier au XVe siècle .... Il confectionnait des préparations à base de pâte ( d'où le nom de pâtissier !) qu'il remplissait de viandes diverses , volailles, gibiers,poissons....

Au XVlle et XVllle l'activité des pâtissiers du faubourg TAILLEFER, au coeur de Périgueux,  bât son plein !

Une vraie dynastie de pâtissiers se perpétue, avec les  André Courtoy, Lafon, Franconi lui-même installé dans la célèbre Maison du Pâtissier, place St- Louis, puis Michelet, Lassalvetat...

Au numéro 7 de la rue Taillefer, la grille en fer forgé indique les initiales AC pour André Courtois dont le four était au sous sol de l'immeuble ! tourisme02-7357.JPG


Le four existe toujours ! Le propriétaire, Monsieur PARIS, a la gentillesse de nous le montrer ! Nous descendons un étroit escalier en spirales et en pierres.tourisme02-7358.JPG






 












Le four est bien là. Nous imageons difficilement l'activité dans cette petite cave...tourisme02-7366.JPG le fumet s'échappant par les trappes...

Au XVIIème siècle, Pierre Villereynier semble avoir innové, en confectionnant les fameux PÂTÉS DE PERDRIX ROUGES, qui vont servir largement les intérêts de la ville de Périgueux. Quelques années après, un cuisinier de Périgueux, André Noel, devint grâce à l'ingéniosité et à la saveur de ces recettes, Officier de Bouche de Frédéric de Prusse, à qui il procurait des Terrines de Pâté de Périgueux.

Dès lors, la pratique de l'envoi des fameux PÂTÉS DE PÉRIGUEUX, pour obtenir les faveurs des hommes influents de l'époque dans l'espoir de favoriser l'issue des procès en cours, se développe.




tourisme02-7372.JPG

 

.






Un autre célèbre pâtissier, FRANCONI, officiait dans la  maison au coin de la place Saint-Louis!






tourisme02-7375.JPG


On trouve quelques terrines produites de la faiencerie de THIVIERS
au musée du Périgord au 22 cours du Tourny ( Périgueux)

tourisme02-7377.JPG














Vers la fin du XVIIIème siècle, les Pâtés de Perdrix sont progressivement remplacés par des Pâtés de Foie Gras, que l'on agrémente de Truffe : c'est l'invention du Pâté de Foie Gras Truffé !

Partager cet article
Repost0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 12:31
Nous arrivons à la médiathèque de  Prigonrieux pour visiter l'exposition photos de Gilles Martin. Nous sommes en avance. La porte est fermée. Le nom de PRIGONRIEUX ne vous dit probablement pas grand chose. C'est ici qu'est produit Le  Rosette...vous savez ce vin blanc un peu doux, un peu fou, qui vous fait voir parfois des ours blancs .....

Nous téléphonons au Château de Combrillac, producteur de vins de Bergerac, dont le fameux Rosette ( si, si on dit LE Rosette !).

 Allo .... bonjour, nous aimerions passer vous dire bonjour et découvrir vos vins ....  Oui, quand ? maintenant ?
Ben oui, c'est que nous ne sommes pas loin ! comment vous trouver dans tous ces petits chemins ???

Facile, depuis la médiathèque, c'est deux fois à gauche, une fois à droite, puis de nouveau à gauche... ( ça sent les élections régionales !) ..vous tomberez sur la route des vins, nous ne sommes pas loin..

Eh bien ! nous avons trouvé !

Une équipe embouteille dans le hangar. Un jeune homme nous accueille. Il laisse son équipe et nous entraine vers la petite pièce dédiée à la dégustation. C'est Florent Girou. Il a pris la succession du domaine de 12 hectares en 2008 !

 



Nous lui expliquons notre démarche, notre passion des vins, notre  blog ....CRW_1024_small.jpg

Bien que très pris par la chaîne d'embouteillage, il nous propose de visiter le chai et ses grands fûts en inox ( de 5 à 10 000 litres chacun). Il nous enthousiasme avec ses choix de vinification, la régulation des températures. Il insiste sur les choix  AD MINIMA des levures, souffre, et autres produits malgré tout nécessaires pour la vinification et la conservation du vin.
IMGP8454_SMALL.jpg






Nous retournons à la salle de dégustation agréablement aménagée.. 

 Florent nous présente les deux cuvées; la cuvée traditionnelle et l'Inédit, la signature de la famille Girou !! et nous tend deux très beaux verres à dégustation.

Le Bergerac rouge 2007...Robe grenat foncé, du fruit, un peu d'épice. Un vin vrai du Sud Ouest..Un très bon ....
Le Rosette 2007 ...les cépages  Sémillon, Sauvignon, Muscadelle  sont parfaitement assemblés. ( 80 % sémillon, 10% sauvignon, 10% muscadelle ). Le vin est limpide, plaisant...Il fleure  les vacances.... la bouteille est de 75 cl pour la cuvée traditionnelle et de 50 cl pour la cuvée l'Inédit !

CRW 1066 small

( Le papa dans les vignes !)

Les tarifs :

Bergerac sec 2009  ......................4.70 euros
Bergerac sec 2009 Inédit.............8.60

Bergerac Rosé 2009.....................4.90

Bergerac Rouge 2007 ou 2009 ...5.30
Bergerac Rouge 2008 Inédit ........9.40

Rosette Moelleux 2007 ou 2009... 5.70

Rosette  2005 Inédit ( 50cl).............8.60

Nous remercions la famille GIROU pour son accueil et également pour le prêt des photos !

CHATEAU COMBRILLAC
24130 PRIGONRIEUX

le site web est en cours de vinification  !            

émail :  florentgirou@combrillac.fr

Tél : 05 53 23 32 49   
Portable  : 06 30 74 44 92

Partager cet article
Repost0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 17:09

Il nous l'avait promis depuis quelques temps, ça y est Bertrand de Passemar vient de  lâcher la grappe et passe  le sécateur à sa fille Claire et à son mari Joseph !

gastronomie-7386.JPG


Les deux jeunes ont démarré sur le très beau millésime  2009. Nous sommes allés leur rendre visite en ce début février 2010. Joseph filtre le rosé. Il est assez occupé. gastronomie-7382.JPGDes touristes viennent de visiter le chai et repartent avec quelques cartons. Faut surveiller les niveaux, nous répondre, plonger la pipette dans le fût du Sauvignon, rincer les verres, encore un oeil sur les niveaux, ça déborde presque. Non, pas la pipette, le fût de rosé .... Le Sauvignon 2009 est dans nos verres, jaune clair, jeune, très parfumé, du Sauvignon 100%. La robe, jaune pâle, . Très agréable à la dégustaiton.

On cause encore un peu. la taille n'est pas terminée. le 2009 sera exceptionnel !!

gastronomie-7384.JPG
Nous descendons dans la cave, histoire de nous imprégner du parfun et du vin et du bois ( pas toi, Vincent !).

Joseph nous explique qu'il va poursuivre le travail des trois générations précédentes, parle avec passion du 2009 ; des jus très fruités, des belles concentrations, beaucoup de sucres, des tanins soyeux, ..et des arômes.....

Voici les tarifs 2010 du
Château de Sanxet

Monbazillac 2005.............................................9.50 euros
Monbazillac 2007.............................................7.50
Bergerac rouge 2000......................................5.00
Bergerac rouge 2005......................................4.50
Bergerac Blanc sec SAUVIGNON 2008.......3.50
Bergerac Rosé 2009.......................................4.50

Il est toujours possible de visiter le musée automobile. Bertrand et Sabine ne sont pas loin !

img-0838.jpg

Chateau de Sanxet
24 240 Pomport
France

Tel. / Fax : + 33 (0)5 53 58 37 46
Partager cet article
Repost0