Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 14:09


MAGIS habite Meyrals, en Dordogne, le village voisin. Il a l'atelier porte-ouverte,le pinceau gai, parfois gris, parfois blanc. MAGIS, c'est la vie. il aime le bon vin, le bon verbe. Magis, c'est notre vie. On se lit dans ses toiles. On s'encadre dans ses couleurs. On déborde avec lui. A chaque visite, on croque un bout d'Epicure.

Tout ça pour dire que lui et le sculpteur COGNOLATO exposent à la Galerie Royale de ROCHEFORT du 20 juin au 27 juillet 2008.

Partager cet article
Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 11:54

Nous profitons d'une éclaircie pour découvir le Château de FENELON à Sainte-Mondane en Dordogne  (près de SARLAT).

Le château domine ( du latin Dominus ; seigneur ; Domininus, Domine,Dominun, Domini, Domino, pour ceux qui s'ennuient les jours de pluie !). La vue est fantastique. On aperçoit le village de  Carlux et son château qui a appartenu quelques années à Robert Merle, écrivain notamment d'une "saga" sur les Siorac en Périgord.

 En l'échange de 7.50 euros chacun, nous pouvons circuler dans le parc , les pièces et la chapelle.

La fortification est impressionnante ( 3 niveaux de remparts). Comme de nombreux châteaux de Dordogne, la construction, remonte au 13e siècle . Le château a été remanié à de nombreuses reprises.

La visite n'est malheureusement pas guidée. Dommage car il y a tant à voir ! les pièces sont meublées et décorées ; quelques explications seraient bien venues.  De nombreux objets d'époque, des armures et des armes, Tout est dans un état remarquable d'entretien !!! ça fleure bon la cire....

Et puis il y a l'histoire de François de Salignac de la Mothe Fénélon dit FENELON. Prélat et écrivain né en 1651 au château. Le cèdre planté le jour de sa naissance y est toujours en bonne santé. Il s'est occupé de l'éducation des petits enfants de Louis XIV , ce qui ne nous rajeunit pas !

La visite est à recommander !

Tél 05 53 29 81 45

Nous sommes rentrés par Saint Julien de Lampon. Nous visiterons les jardins de cadiot une autre fois.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 17:03

Nous bravons le temps maussade et gris qui semble se plaire en Dordogne ! Nous partons visiter le château de Puymartin qui surplombe la D47 entre Les Eyzies et Sarlat.

Ce magnifique château détruit, reconstruit, remanié depuis le 13e siècle est resté dans la même famille.  Les pièces sont meublées. Les tapisseries des Gobelins réchauffent un peu les chambres. Nous visitons les dessous de la toiture en lauzes et en comprenons un peu mieux la conception et le travail...

Peu de visiteurs. Nous comtemplons tranquillement l'extraordinaire cabinet mythologique, tout en nuances de gris,  du 18e siècle. Il serait peut-être bientôt fermé au public afin d'en assurer la conservation.

Et puis la légende de la dame blanche, restée emprisonnée 15 ans dans une tour avant d'y être emmurée....

Horaires de visite :

Juillet :                         10-12 heures   14 - 18.30 heures
Août    :                         10-18.30 heures
Octobre/Novembre   : 14-17.30 heures

téléphone : 05 53 59 29 97




Partager cet article
Repost0
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 16:17

Quelques heures à passer à Périgueux avant un rendez-vous en fin d'après-midi guident nos pas vers le musée du Périgord.

C'est le premier musée crée en Dordogne ( en 1835) dans une fort belle demeure aménagée tout expres par l'architecte Plankaert. !

L'accueil est souriant, les photos autorisées, la visite agréable...

Il y a un peu de tout ; de la préhistoire, du gallo-romain, de l'art, de l' ethnologie, des minéraux, des fossiles, puis des tableaux, des meubles, des bouts de bâtiments anciens découverts lors de fouilles, des cailloux, de la faience, des momies, des masques d'Afrique...Prévert s'essouffle.... des haches polies, d'autres moins....

Pour chaque siècle ont été réunis dans une pièce séparée, peintures, sculptures, mobiliers, et objets d'art, non seulement du Périgord mais de toute la France, d'Europe, ou d'Asie.

Nous avons aimé les sculptures de faîtage en terre vernissée, le cloitre lumineux, l'accueil....

voici pour les références :

Musée d'Art et d'Archéologie du Périgord
22, cours Tourny
24000 Périgueux
Tél. : 05 53 06 40 70
Fax. : 05 53 06 40 71
courriel du musée






Partager cet article
Repost0
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 07:33


Les automobiles circulaient dans les deux sens de la traverse.....La halle n'était pas encore blibliothèque...
L'office de tourisme ne savait pas encore qu'il serait, un jour, installé dans les murs de cette batisse ...

Partager cet article
Repost0
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 07:17

Le soleil est dans l'eau .....





Partager cet article
Repost0
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 07:29
Vendredi 9 mai. Le soleil est pris en otage par le Nooooooord de la France. Nous décidons d'égayer la fin de journée. Départ pour une soirée musicale aux jardins des Milandes.

Miguel, l'organisateur nous accueille. Il y a dèjà un peu de monde. Tito, le maître des lieux nous installe près du piano !

Jonathan Avishai ( piano) se prépare. Bachir B. déballe ses timbales, tambours, ...

Jonhattan improvise sur Caravan de Duke Ellington . Bachir prend le rythme. Les musiques, complices, se parlent , se répondent, s'interrogent. La frappe sur les timballes est franche et douce à la fois. Le son est chaud. Nous sommes bercés.

Des spectateurs continuent à arriver.

Georges Gershwin s'orientalise. Le rythme s'emballe. Jonathan sort plus de notes qu'il n'y en a dans le piano. IL clef de sol, il clef de Fa!. Il clef d'ut.  Il uppercut nos emmerdes . Il dièse, bémole, bécart, enfin.,. On oublie tout. on est timballe, tambour. on vibre avec, dans la musique.

Il est tard. On quitte les jardins. toujours pas de soleil, bien sûr. On s'en fiche du soleil tant qu'il y a des soirées comme celle-ci...

Merci à tous ceux qui l'ont fait vivre.







Partager cet article
Repost0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 08:01


Samedi 3 mai... fin d'après midi à Meyrals....  nous sommes vernis ; il fait beau !!

Dans la première galerie du Domaine Perdu , l'hommage à Isabelle par Thibault de Reimpré.

Un petit , tout petit portrait photo d'Isabelle de Réimpré accroché parmi l'émouvant et tendre hommage de Thibault à son épouse. Isabelle est bien là. Des stances en noir, en rouge, en orange, en blanc....



Dans l'autre galerie, plusieurs artistes exposent leurs oeuvres sur le thème des papiers détournés.. une idée développée par Picasso et Braque ...

Bruno et Chrystel accueillent les invités, présentent les artistes . La passion déborde. On écouterait pendant des heures. Nous découvrons le travail de superposition d'Antonio Saura sur une photo de Jean Bescos , un des plus grands artistes espagnols contemporains. l'année 2008 est conscrée à cet autre peintre du noir à TOULOUSE ( aux abattoirs).
 Pierre Marchand explique le pinceau vengeur sur des cahiers d'écoliers des années 50 ....


Et nous laissons ce jour se finir autour d'un buffet......
Partager cet article
Repost0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 07:13

ce soir sur ARTE et demain à 14 heures !

samedi, 3 mai 2008 à 21:00
Rediffusions :
04.05.2008 à 14:00
 
Hommes et dieux des cavernes - Aux origines de l'art
(Allemagne, 2008, 52mn)
ZDF
Réalisateur: Wolfgang Ebert


Altamira, Lascaux, Chauvet offrent les exemples les plus fameux de l'art préhistorique des grottes. Mais ces peintures rupestres gardent leur mystère : à qui, à quoi étaient-elles destinées ?


 
 
L'image de l'homme préhistorique, longtemps considéré comme dénué de culture, a été totalement modifiée au XIXe siècle par la découverte du site d'Altamira, avec ses splendides peintures rupestres qui n'ont d'égales que celles de Lascaux (connues depuis 1940) et de la grotte Chauvet (découvertes en 1994). Ces peintures pariétales, dont certaines sont vieilles de près de 30 000 ans, ont d'emblée frappé par leur force d'expression. En explorant le "monde souterrain" de la grotte Chauvet, de celles d'Altamira et de Lascaux, ce film s'interroge sur leur signification pour les hommes de la préhistoire. Longtemps, on a pensé que les représentations de chevaux, bisons ou mammouths servaient avant tout à invoquer le succès des chasseurs, dont dépendait étroitement la survie de l'espèce humaine. Mais pourquoi trouve-t-on nombre de ces oeuvres, non pas à l'entrée des grottes, mais à l'intérieur de galeries parfois très longues ? Pourquoi les artistes se sont-ils aventurés dans ces labyrinthes ? Les peintures rupestres étaient-elles l'illustration de mythes ? De nombreux spécialistes, dont Jean Clottes, se demandent si ces galeries servaient à l'initiation des jeunes de la tribu et si les artistes préhistoriques jouaient le rôle de guides spirituels, chargés d'établir le lien avec un monde de l'au-delà.
1 heure ( redifusion demain dimanche à 14 heures !)  :

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 22:00

Partager cet article
Repost0