Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 17:09

Il nous l'avait promis depuis quelques temps, ça y est Bertrand de Passemar vient de  lâcher la grappe et passe  le sécateur à sa fille Claire et à son mari Joseph !

gastronomie-7386.JPG


Les deux jeunes ont démarré sur le très beau millésime  2009. Nous sommes allés leur rendre visite en ce début février 2010. Joseph filtre le rosé. Il est assez occupé. gastronomie-7382.JPGDes touristes viennent de visiter le chai et repartent avec quelques cartons. Faut surveiller les niveaux, nous répondre, plonger la pipette dans le fût du Sauvignon, rincer les verres, encore un oeil sur les niveaux, ça déborde presque. Non, pas la pipette, le fût de rosé .... Le Sauvignon 2009 est dans nos verres, jaune clair, jeune, très parfumé, du Sauvignon 100%. La robe, jaune pâle, . Très agréable à la dégustaiton.

On cause encore un peu. la taille n'est pas terminée. le 2009 sera exceptionnel !!

gastronomie-7384.JPG
Nous descendons dans la cave, histoire de nous imprégner du parfun et du vin et du bois ( pas toi, Vincent !).

Joseph nous explique qu'il va poursuivre le travail des trois générations précédentes, parle avec passion du 2009 ; des jus très fruités, des belles concentrations, beaucoup de sucres, des tanins soyeux, ..et des arômes.....

Voici les tarifs 2010 du
Château de Sanxet

Monbazillac 2005.............................................9.50 euros
Monbazillac 2007.............................................7.50
Bergerac rouge 2000......................................5.00
Bergerac rouge 2005......................................4.50
Bergerac Blanc sec SAUVIGNON 2008.......3.50
Bergerac Rosé 2009.......................................4.50

Il est toujours possible de visiter le musée automobile. Bertrand et Sabine ne sont pas loin !

img-0838.jpg

Chateau de Sanxet
24 240 Pomport
France

Tel. / Fax : + 33 (0)5 53 58 37 46
Partager cet article
Repost0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:09
En ce début d'année 2010 Marie Rougier vient d'obtenir une étoile au guide Michelin !!

La Tour des vents ( Le Moulin de Maffourat )  de Monbazillac fût notre premier contact avec le Périgord. C'était, il y a  .....  eh oui !!  ah ....quand même !!!
Nous avions déjeuné sur la terrasse dominant la vallée de la Dordogne. Vue panoramique sur le vignoble de Monbazillac.
Nous nous étions régalés d'une excellente terrine de foie gras accompagnée d'un Monbazillac ' Tour des vents" de 1964.

malfourat.jpg

Sur les conseils du maître d'hôtel nous nous étions laissés tenter par des pigeonneaux tendres et succulents !

tourdesvents01.jpg



Depuis, nous y passons régulièrement. A chaque fois, la cuisine, toujours raffinée,  évolue.. Elles est régionale, gourmande, généreuse. Le service est toujours souriant et efficace. Les menus vont de 25 à 45 euros

Bravo bravo, félications à vous et à toute votre équipe . Que cette étoile brille longtemps !

tél  : 05 53 58 30 10    mail  :   
moulin.malfourat@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:00
Après la mise en place d'un marché de gros les mercredis après-midi, SARLAT persiste dans la TRUFFE. du Périgord !!! 

Il faut dire, avouer, admettre, qu'elle ne sera pas soumise à la taxe car  bonne .....!

Le parfum ennivrant de la Tuber Melanosporum va parcourir places et ruelles de Sarlat ! 

Le menu est copieux, généreux,un peu touffu,  bref,  périgourdin !!!


marchedegros3e-1-.jpg



Cette fête est patronnée par les grands noms de la Truffe ,ROUGIE, PEBEYRE et FAUCHON et quelques cuisiniers réputés : Michel TRAMA de l'Aubergade de Puymirol, Maxime  LEBRUN du Grand-Bleu de Sarlat, Eric SAMSON de l'imaginaire de Périgueux, Vincent ARNOUD du vieux logis de Trémolat .... Les étoiles vont briller sur Sarlat !


Le menu est copieux .... les programmes alléchants !


     La fête de la truffe (
programme)

Tout au long de ce week-end des 16 et 17 janvier, dans le cadre de la fête de la truffe, à l’initiative du Groupement des Producteurs de Truffes du Périgord Noir et de la ville de Sarlat, seront proposées de nombreuses animations :
- Marchés aux truffes les samedi et dimanche ;
- Cavage sur une truffière dans le cœur du secteur sauvegardé ;
- Concours de «Croustous» aux truffes (tapas) ;
- Exposition de photos sur la truffe ;
- Visites de truffières ;
- Ateliers identification et senteurs de la truffe ;
- Ventes de produits à base de truffe et produits dérivés (livres, arbres truffiers…)
- Visites théâtralisées «à la Poursuite du Diamant Noir»...

     L'Académie Culinaire (
programme)

L’Académie culinaire du foie gras et de la truffe Sarlat-Périgord Noir, une source d’inspiration sans pareil, un lieu unique de partage d’expériences, ouvrant de nouveaux horizons pour la cuisine française."
La ville de Sarlat, Rougié et la Maison Pébeyre ont donné naissance en septembre 2009 à la première «Académie culinaire du foie gras et de la truffe». Cette institution s’illustrera, pour la première fois, les 16 et 17 janvier prochain, lors de la Fête de la Truffe à Sarlat.


     Le Trophée Jean Rougié (
programme)

         
Le trophée Jean Rougié est jugé par une équipe composée de grands noms de la cuisine française.
Le concours est dirigé par Jean-Luc Danjou, meilleur ouvrier de France, Directeur des formations de l’Ecole du Foie Gras Rougié de Pau, et soumis à un jury composé de 11 chefs étoilés (dont deux Bocuse d’Or), présidé par Michel Trama (3 étoiles Guide Michelin).

     Les démonstartions de grands chefs (
programme)

Tout au long du week-end de la Fête de la Truffe animé par de nombreuses animations gratuites (démonstrations de cavage, visites guidées, chasses au trésor, ateliers d’identification et senteurs de la truffe, concours de pesée d’une truffe…), l’Académie culinaire invite tous ceux qui le souhaitent à participer à des démonstrations de cuisine par des chefs sarladais et des chefs étoilés du Sud-ouest sur le thème de la truffe.

     Les stages culinaires (
programme)

Apprenez à cuisiner avec des grands chefs ....Si comme de nombreux français, vous aimez passer derrière les fourneaux, profitez des stages gratuits pour vous perfectionner.
Le temps de quelques heures, aux côtés d’une chef cuisinier du Sarladais, apprenez les secrets des recettes au foie gras et à la truffe

   

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 08:36
Nous rentrons d'une balade en Bordelais. Nos amis Vincent et Nathalie nous proposent un stop au réputé vignoble des VERDOTS de David Fourtout ( nom étonnant pour un vigneron !) !
Les Verdots, (nom étonnant pour du vin.).... sont situés sur la commune de Conne de Labarde ( nom étonnant pour une commune...). .....

Nous sommes accueillis dans le chais moderne par Julie. Souriante, elle nous explique que le chai a été creusé dans la pierre, mettant à jour le ruisseau souterrain les Verdots ...d'où le nom de l'appellation !




Sur une table, moultes revues sur la vigne et le vin ; toutes parlent du  vignoble ....

David Fourtout est absent. Sylvie nous explique le soucis d'une viticulture respectueuse de l'environnement, la selection des raisins lors de la vendange, l'assemblage qui va signer le vin....


















Installés sur des argiles, calcaires et silex, 13 hectares sont plantés en cépages blancs Sémillon (50%), Sauvignon Blanc (29%), Muscadelle (11%) et Sauvignon Gris (10%)
Produits sur des calcaires à la roche-mère très superficielle, 22 hectares sont plantés en cépages rouges Merlot (50%), Cabernet Sauvignon (22%), Cabernet Franc (14%) et Malbec (14%).



Julie nous propose de passer à la dégustation ....

La selection des grains, des terroirs et la vinification permettent de proposer quatre familles de vins : la qualité et ( les tarifs !) sont progressifs !

Nous y retrouvons des blancs secs, des rosés, des vins rouges et des vins liquoreux (Monbazillac ).

Le Clos des VERDOTS ( à boire jeunes) de 8 à 10 euros

La Tour des VERDOTS ( grains selectionnés) de 10 à 15 euros

Grand Vin les VERDOTS ( fleuron du vignoble) de 15 à 30 euros ( pour le Monbazillac)

Le Vin selon David Fourtout ( l'exception !) environ 40 euros







Les vins sont bien faits, la progression entre les games est bien marquée ...l'accueil parfait .....nous chargeons nos emplettes et rentrons à Beauvert...

Nous visiterons la vieille Conne et ses vieilles maisons une autre fois ......

LES VERDOTS
David Fourtout

1 rue des récollets

24560 Conne de Labarde

tél  05 53 59 34 31
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 12:19
Le propriétaire cuisinier, Mark Walker,  est britannique ... mais Jean-Pierre, nous te connaissons... tu nous as longtemps expliqué que Cuisine et Hamlet...



Bon, d'accord...Pennons par le début ... j'explique !

Nous sommes avec un couple d'amis et cherchons un restaurant cette soirée d'août, chaude et lumineuse à souhaits.

Nous nous aventurons à la
Belle Etoile de La Roque Gageac. COMPLET. Depuis que le journal de 13 heures de TF1 en a fait la promotion  tout le monde s'y précipite ; la table y est excellente !

A plusieurs reprises, La Plume d'Oie ( tél 05 53 29 57 05) , juste à côté, nous avait été recommandée. Nous nous y risquons.

Le restaurant est contre la falaise, face à la Dordogne. Il fait également petit hôtel de quatre chambres "cosy "comme on dit dans Hamlet !

Mark, le propriétaire cuisinier qui se trouve à l'entrée nous accueille, il y a une table pour nous. La salle est petite. Peut-être une dizaine de tables. Des fleurs fraîches sur chacune d'elles. Des aquarelles de
Guy Weir au mur.



 Le serveur débute tout juste dans l'établissement. Il nous présente la carte, les menus.  Il ne connait pas suffisament sa carte, s'embrouille un peu dans les explications ! nous faisons appel au chef !

Le chef quitte la cuisine. Nous rejoint. Nous parle de l'origne des produits, des poissons, des viandes. Son français est parfait. Il est là depuis 16 ans ( je crois).
D'un coup, nous ne sommes plus clients mais des amis auxquels il explique comment il a trouvé la pièce de boeuf limousin, où il est allé chercher les Saint Jacques ( rares en France à cette saison).

Nous partageons son enthousiasme et retournons à la découverte des menus.

 Un, assez simple à 28 euros ; Lasagne à la duxelle de cèpes en entrée, coquelet ou poisson, fromage ou dessert

Deux autres à 38 euros . Un éventail plus large :

En entrée ,  Foie gras ( nous sommes en Périgord !) St Jacques poellées, filet de rascasse, raviole de grosses langoustines, cassolette d'escargot à la purée de persil...

En plat, Rouelle de cuisse de pintade rôties et farcies, suprême de canette au jus sirupeux, filet de boeuf limousin au vinaigre de Modème.

Un plateau de fromages exceptionnel où chaque fromage a ses couverts de service !!!!!!

et des desserts ....Dentelles à l'orange, sablé et ganache de chocolat, plein d'autres encore ...

Je n'ai pas tout retranscrit.... je vous laisse le plaisir de la découverte !

La carte des vins est belle mais nous y avons trouvé peu de vins de la région.

A la fin du repas, Mark vient causer un peu. Nous explique, Nous raconte ....

Mais Jean-Pierre tu nous a dis que les britanniques et la cuisine .... Ben c'est que ... ben ... j'ai eu faux. Mark a fait l'école hôtelière de Lausanne, à fréquenté quelques belles tables de la Haute Loire

 Magnifique repas avec ce petit quelque chose en plus dans l'accueil, la chaleur, la sensibilité de Mark Walker... vous savez le propriétaire cuisinier britannique... il a peut-être un ancêtre aquitain .....

La plume d'oie     tél :   05 53 29 57 05    mail  :   laplumedoie@wanadoo.fr
 






Partager cet article
Repost0
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 11:17
Quarante ans après les premiers pas sur la lune, nos premiers pas à Yquem nous portent dans les étoiles ce jeudi soir 23 juillet 2009 !

Nous avons eu la chance de nous procurer quelques places pour le concert de piano du jeudi 23 juillet dans la cour du mythique château.

Par où commencer ce post ... Le concert ?  le lieu ? le vin ? le cadre ? les amis? l'émotion ?  le plaisir ?  la joie ?  le  bonheur ....

Tout fût grandiose ! Je pioche en vain dans mes mots pour le décrire !! Merci à Monsieur Pierre Lurton pour nous avoir accueillis et  nous laisser nous promener  dans le domaine. Immense merci aux artistes si accessibles pendant le coktail qui a suivi !!!


Les artistes :

     Jean-Philippe Collard ( Debussy)

     Abdel Rahman El Bacha  ( sonate 111 de Bethoven)

     Yves Henry (  Schuman)

     Marc Laforêt ( Cherzo n 2 Chopin puis une valse ...)

  Le piano :

     Stenway & Sons

  Le millésime :

      1998 !

Nous ne sommes pas tout à fait redescendus des étoiles...




 





















Jean-Philippe Collard et Marc Laforêt
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 15:00

 

La Roque Gageac , c'est ce village accroché à la falaise au Bord de la Dordogne.

La Roque Gageac, c'est ce village où les bananiers regardent passer les canoës avec des vacanciers dessus !



L'église Notre dame, avec son clocher mur, date du Xllle siècle ; c'était la chapelle de l'hôpital aujourdhui disparu.

Les bords de Dordogne accueillent des terrasses de café, certaines  où les glaces "maison" sont excellentes ( Les Platanes ) .

L'hôtel restaurant "
La Belle Etoile".... ( tél 05 53 29 51 44) au milieu du quai est enu par la même famille depuis trois générations.

Il faut grimper plusieurs marches  ; le restaurant étant au 1er étage ! Quelques tables sur la terrasse ombragée par une treille vous permettent d'imiter les bananiers ( voir le début de cet article !)

Seulement une dizaine de tables dans la salle à manger dont deux sont face à la Dordogne.  Des nappes blanches impeccables, un service souriant et efficace, une carte simple et variée.


 


Nous choisissons, parmi la carte, une entrée, un plat, un dessert pour 27 euros. ( Compter un peu moins sans l'entrée ).

Nous, nous sommes gourmands et nous avons le temps .... Le chef, Regis Ongaro, nous met en bouche avec une émulsion de melon au Monbazillac !

Pour les entrées, nous avons retenu le foie gras, juste poêlé puis enroulé dans une feuille de brick avant de passer au four servi avec une salade de lentilles du Puy ...  les autres convives sont tentés par des beignets de crevettes,  du foie gras mi-cuit.



Nous étions quatre et avons tous opté pour la pintade ( moelleuse à point) avec un risotto aux truffes.



Les desserts.... hum...les desserts, gratins de fraises, vacherin aux fruits rouges......



















Il est 15 heures, le chefnous  explique quelques recettes et nous salue. Les canoës descendent toujours la Dordogne, avec les vacanciers dessus .....

Partager cet article
Repost0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 08:04
Michel Guérard est l'invité et le parrain de ce premier numéro du magazine trimestriel " SUD-OUEST GOURMAND"  (édité par les éditions " Sud-Ouest" ).

100 pages vous salivent les papilles ; des adresses, des références, des recettes, des photos, des rencontres...

L'éditeur essaye de n'oublier  aucun recoin de notre Sud-Ouest ; Périgueux, Villeneuve sur Lot, Sarlat,  Agen, Biarritz, Souliès ...

Le papier glacé ne vous laissera pas  froid !! le prix de lancement est de 2.90 euros, 3.90 après !!

Nous souhaitons longue vie à cette nouvelle revue gourmande !



Partager cet article
Repost0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 13:29
Bon d'accord, ça nous éloigne un peu de notre Périgord !!!

C'est l'histoire de deux jeunes, Fabien et Julian, collègues de travail dans une société informatique, qui n'avaient pas que des raves en tête...

C'est l'histoire de deux jeunes pour qui le meilleur est tout juste suffisant.

C'est l'histoire de deux jeunes passionnés par le café.

C'est le
BOREAL COFFEE ... C'est à Genève  .... 60 rue du Stand  !!!

  Le fan club est déjà très actif sur facebook :

http://www.facebook.com/pages/Geneva-Switzerland/Boreal-Coffee-Shop/88617892553?ref=nf




Leur métier est un art , le BARISTA. 


Barista est le terme italien pour les professionnels confectionnant des boissons à base de café. Les compétences d'un barista peuvent faire toute la différence entre un client satisfait et un client déçu. C'est la raison pour laquelle ils attachent  énormément d'importance à ce métier. Tous leurs baristas sont entraînés à réaliser des cafés respectant des standards de haute qualité.

Ils vous prépareront :

  • Espresso
  • Espresso dopio
  • Renversé
  • Latte
  • Cappuccino
  • Macchiatto
  • Caramel macchiatto
  • Mochaccino

    et d'autres boissons, des thés subtiles, des smoothies....

Passez donc  voir l'aurore se lever au BOREAL COFFEE !!!!

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 09:07

Pour la première fois à Sarlat, la truffe fait la fête .....

Amateurs, experts ou visiteurs, profitez de ce weekend pour (re)découvrir l'univers de la truffe. La truffe, sentez-la, touchez-la, goûtez-la


 

Des chefs étoilés seront à l'oeuvre à Sarlat, capitale du Périgord Noir.
Ils cuisineront la truffe de multiples façons. La tuber mélanosporum qui est la variété la plus prisée des connaisseurs, sera largement mise à l'honneur.

Une truffière sera reconstituée au coeur de la cité médiévale de Sarlat.
La truffe c'est d'abord une quête. Le cavage est le terme employé pour désigner la recherche de la truffe. On la trouve avec un cochon, un chien, à la mouche. Différentes techniques vous seront expliquées.


La truffe, vous pourrez la sentir, la caresser, la peser, la goûter
Des ateliers ouverts à tous vous permettront d'exercer vos sens. Ne manquez pas les dégustations de brouillade aux truffes. Relevez le défi des trufficulteurs. Devinez le poids d'une truffe et gagnez la !

Découverte théâtrale "A la poursuite du Diamant Noir"

Une compagnie de théâtre vous invite à parcourir la cité médiévale en découvrant l'histoire rocambolesque d'un vendeur de truffe du 17ème siècle. Une dégustation de la cuvée "Périgord Noir" du vin de Domme conclut ce périple.

Plus de 250 kg de truffes seront en vente
Les deux marchés prévus proposeront près de 250 kg de truffes contrôlées. C'est un incontestable gage de qualité pour les acheteurs. Les marchés ont lieu les 16 et 17 janvier matin.

l

 

Partager cet article
Repost0