Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 23:00
Située à 1.5 km de Font de Gaumes , sur le versant gauche du petit vallon des combarelles, cette grotte abrite près de 800 gravures pariétales qui ne sont pas toutes lisibles à cause du calcite qui souvent les recouvre.
Sur les 300 mètres de galerie, on trouve un enchevêtrement de figures associant chevaux, bisons, lions, rhinocéros, etc., ainsi que 48 représentations humaines, dont un personnage assis aux membres disproportionnés. L'accès au public est donc très limité par groupes ne dépassant pas 6 personnes.
 
Partager cet article
Repost0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 16:10

Aux Eyzies, Font de Gaume se mérite .... Il faut tout d'abord réserver la visite . Parfois plusieurs semaines à l'avance .

Seulement 180 visiteurs par jour en groupes de 12 maximum. On préserve le futur du passé !

Ensuite il faut grimper 400 m le long de la corniche pour accéder à l'entrée. Et là....

Le groupe de privilégiés est accueilli. Quelques instructions. On démarre. on rembobine le temps.

250 peintures polychromes, des bisons, des chevaux et puis des mamouths, des cerfs, des rennes. Il y en a partout.

Notre guide, amateur passionné, nous fait la lecture. éclaire quand et comme il faut. Au début on ne voit que des  rochers puis les courbes et les couleurs apparaissent.

Non, Monsieur, ces grottes n'étaient pas habitées. Oui, les gens s'éclairaient à la lampe à huile animale.

Non Monsieur, on ne sait pas pourquoi ils peignaient, non Monsieur on ne sait pas comment ils étaient organisés. On ne sait pas. .. On hypothèse....On imagine...

C'est grand, c'est grandiose, c'est immense. Des bisons grandeur nature. Le relief de la roche est utilisé pour mettre une cuisse, un ventre, un oeil en relief. Il y a du rouge, du noir. Le bison est là, puissant.

Notre guide nous laisse contempler, seuls, le dernier tableau au fond de la grotte...

Plus un bruit.

il y a 13 000 ans.....

 

Jean-Pierre et Danielle,  Gîte en Dordogne  www.beauvert.net

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 08:09

undefined

Jeudi 21 février, 18 heures, nos pass en poche nous assistons, en direct à un atelier de doublage et de post synchronisation !
Un vrai studio est installé ! nous nous prenons au jeu, les spectateurs participent ! Tout d'abord sur un film avec Messieurs Gabin et De Funes puis avec le film " les  visiteurs "...crises de rire et admirations pour les comédiens qui font ça en vrai !

undefined

Nous rejoignons ensuite ' la cantine du tournage" un grand buffet nous attend !

Le menu , pas du tout périgourdin, est alléchant ! les amateurs apprécieront !

undefined


Et puis projection du film en avant première !

Et là, rires, applaudissements,  tous les ch'tis de Dordogne sont dans la salle, traduisent, reprennent en choeur les phrases de leur enfance !

Bien sûr, il drache fort dans ch'nord mais pas à en braire !!!!

Comme le rappelait Périgus ( notre Confusius à nous !) , le nord reste le sud de nos amis belges !!!!!

Partager cet article
Repost0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 10:26

La ville du Buisson de Cadouin ( 2000 habitants) sur les bords de la Dordogne organise depuis quelques années Les Rencontres Buissonnières ...

Non, ce n'est pas le carrefour  des écoliers qui se sont égarés sur le chemin d'une école ennuyeuse mais une rencontre cinématographique d'un très haut niveau !

Louis Delluc est né à Cadouin ( en 1890 !). Son épouse ( Eve Francis ) est une muse de Paul Claudel.. Il a créé les ciné-clubs, le journal du ciné-club et réalisé plusieurs films  ( dont la femme de nulle part en 1922).

C'est un  peu pour cela que la salle se nomme "Salle Louis Delluc " et  classée Art et Essai !!

Le festival ( 18 au 23 février 2008) a déjà reçu Lambert Wilson le 18 février 
qui présentait son nouveau CD ' loin"

et puis le jeudi 21 février Max and Co et  en avant première :

Bienvenue chez les chtisde Dany Boon ! ( coucou Fred et Isa !)

Une ribambelle d'acteurs seront présents !

Repas à la cantine du tournage pour 25 euros le jeudi 21 février

undefined

il vaut mieux réserver au 05 53 23 75 79 ....

Partager cet article
Repost0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 16:41

Notre village a plusieurs rues.. si, si !!! il a donc été nécessaire, un jour, de les nommer pour ne pas s'y perdre !

Les noms choisis peuvent étonner, surprendre, interroger le passant. Il est vrai qu'on peut se demander ce qu'à bien pu faire John Talbot à St-Cyprien !

Voici quelques explications !

Bertrand de Got :

Archevêque de Bordeaux, Il fut prieur du couvent de Saint-Cyprien vers 1300. Il a règné comme pape sous le nom de Clément V. C'est lui qui a transporté la papauté en Avignon et abolit l'Ordre des Templiers !

John Talbot : 

Chef de l'armée anglaise à l'époque de jeanne d'Arc dans les années 1400. Son décès lors de de la bataille de Castillon marqua la fin de la guerre de cent ans !

Etienne de la Boétie : ( 1530-1563)

Après de brillantes études de droit, il écrit un discours sur la servitude volontaire ( à lire !). Il inspira des pages remarquables à son ami Michel de Montaigne !

Jacques Dunoyer : 

Encore un prieur du Couvent au début du XVIII ème siècle. Il a guidé la restauration du monastère et de l'église ruinés par le passage des troupes clavinistes !

Joseph Prunis :

Et encore un prieur !!!

Il connait la tourmente de la révolution. Député aux Etats Généraux , il est élu maire de Saint-Cyprien en 1791.

Il est nommé sous-préfet de Bergerac par Bonarparte !

Léon Gambetta :

Elu député de Paris en 1869, il participe à la proclamation de la III e me république. Après plusiuers postes de Ministre, , il préside la chambre en 1871 et devient président du conseil en 1881. Il a visité Saint-Cyprien au cours d'un voyage officiel ( une carte postale ancienne le rappelle !)

Eugène Le Roy :

Grand écrivain du Périgord, il est le  papa de Jacquou le Croquant !

Pierre Boisel :

Médecin né à Saint-Cyprien,. Atteint de cécité, il se consacre à la poésie occitane.


Voilà ! vous en saurez un peu plus en parcourant nos rues !!!

Partager cet article
Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 08:45
Il fait froid, normal, c'est l'hiver. Chaussures de marche, doudounes ;  on part. 

Nous suivons le petit chemin qui passe devant chez nous et grimpons sur le côteau voisin. Et là, surprise ! à moins de 1000 mètres de notre maison, une grande, une immense batisse se dresse sur le rocher. L'endroit est calme, très calme. Entouré de quelques belles demeurent qui regardent passer le temps....

De retour, nous demandons à nos voisins, aux habitants de Saint-Cyprien ( Dordogne !)  quelques informations sur notre découverte.

Certains,l'appellent  ' le couvent', ' l'abbaye'  ou bien encore " le monastère" .... le batiment aurait servi de séchoir à tabac. le toit aurait été refait.... un moulin , indispensable à la vie du couvent était proche ....

A L'AIDE !!!......  toute information est souhaitée et bien venue  !!!!

undefined

undefined

undefined
Partager cet article
Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 08:23
J'ai emprunté ( à taux o remboursable en 12 fois !) la tant attendue sortie 17 du dernier tronçon de l'autoroute A89 qui relie Bordeaux à Brive la Gaillarde afin de rejoindre Beauvert ( 24 Saint-Cyprien).

Il fait nuit. Je sors de Brive , je ne peux m'empêcher de fredonner ...  comme à chaque fois que j'y passe !

Au marché de Briv'-la-Gaillarde
A propos de bottes d'oignons
Quelques douzaines de gaillardes
Se crêpaient un jour le chignon
A pied, à cheval, en voiture
Les gendarmes mal inspirés
Vinrent pour tenter l'aventure
D'interrompre l'échauffourée....

Je roule un moment, dépasse la sortie 18 qui mène à TERRASSON, arrive à la sortie 17 , paye quelques euros et tombe sur  un rond point. j'essaye de trouver la direction des Eyzies... je refais un tour.... pas d'indication. J'y vais au hazard, commence à regretter mes euros...

Je retombe enfin sur mes pieds, j'arrive dans une zone connue; St Lardin et Condat ( l'usine à papier et sa grande fumée blanche). Je rejoint Montignac.je stoppe, hésitant à un carrefour. j'irais bien à gauche. J'aurais eu tort. il faut aller tout droit ( on voit le panneau après !).

et là, virages, route étroite et probablement de la circulation en saison....

La prochaine fois, j'essaierai la sortie 18 de TERRASSON sinon, je ferai comme avant, je passerai par SOUILLAC --> SARLAT; la route est nettement meilleure !

Cette nouvelle autoroute sans accés étudiés, c'est un peu comme un plat sublime de Thierry Marx qu'on devrait manger debout sans couvert....
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 10:56
Les bouchons de l'été du côté de Terrasson sont terrassés !!!

Fini le détour par Souillac.

Depuis aujourd 'hui, 16 janvier 2008, le projet de liaison Bordeaux <-->  Clermont-Ferrand a abouti après 40 années de discussions et de travaux !

La sortie 18 de Terrasson devrait permettre de nous rejoindre plus facilement par les Eyzies. Nous allons tester dans quelques jours !.




A89 Bordeaux/Clermont-Ferrand
16 janvier 2008 : ouverture de la section Thenon-Terrasson

vue aérienne de l' A89
 
L'A89, enfin une autoroute transversale !

Le chantier de la section Thenon/Terrasson a nécessité plus de 3 ans de travaux, 285 millions d'euros d'investissements et mobilisé 400 professionnels en moyenne pendant toute sa durée. Au-delà de ses caractéristiques techniques, l'autoroute se veut avant tout une infrastructure respectueuse de l'environnement et utile au développement socio-économique.



section A89
  Un souffle nouveau pour l'économie et le tourisme

La section Thenon/Terrasson prend son origine au demi-diffuseur (orienté vers Brive), de Thenon (barrière de péage) sur la commune de Peyrignac, en Dordogne. Cette nouvelle section s'achève par la barrière de péage de Mansac-Terrasson, ouverte en janvier 2006, sur la commune de La Rivière-de- Mansac, en Corrèze. La mise en service de cette dernière section permet de relier Bordeaux à Clermont- Ferrand, sans quitter l'autoroute.
L'allongement de l'A89 rapproche le Massif Central et les Alpes de l'Aquitaine ; tandis que la Gironde et la côte atlantique s'ouvrent à l'Auvergne et à la région Rhône-Alpes.
Les chiffres-clés
  • Longueur :
    18 km, 2x2 voies, situés dans les départements de la Dordogne et de la Corrèze
  • 26 ouvrages d'art courants :
    16 ouvrages liés à la section courante, et aux rétablissements de voies routières,
    2 ouvrages liés aux rétablissements de passages faune,
    8 ouvrages liés aux rétablissements hydrauliques.
  • 3 ouvrages d'arts non courants :
    - tunnel de la Crête des Guillaumaux : 355 m de longueur
    - viaduc de l'Elle : 474 m de longueur, 100 m de hauteur
    - viaduc du Ribeyrol : 259 m de longueur, 40 m de hauteur
  • 2 échangeurs :
    - Thenon
    - Mansac-Terrasson (raccordé à la RD 133).
  • 3 gares de péage :
    Thenon Est, La Bachellerie et Mansac-Terrasson
    dont 1 barrière de péage entièrement automatisée à La Bachellerie, avec 6 couloirs dans chaque sens
  • Equipements spécifiques de surveillance et de gestion du trafic :
    Section courante :
    - 17 postes d'appel d'urgence
    - 2 stations météo
    - 2 stations de recueil des données trafic
    - 5 caméras
    Péage :
    - 2 caméras pour la surveillance de la plate-forme
    - 5 caméras pour les couloirs de péage
    Tunnel de la Crête des Guillaumaux :
    - 6 panneaux à messages variables
    - 12 caméras de détection automatique d'incendie dans le tunnel et ses abords
    - 2 fosses de décantation de part et d'autre du tunnel


Partager cet article
Repost0
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 08:37
En Novembre 2006, nous vous parlions des vins du Château Ferrette. Depuis, Nicolas Minjat, propriétaire récoltant passe régulièrement à la maison nous faire découvrir ses nouvelles cuvées... notamment le blanc sec Sauvignon.... le dernier né !

Et voilà que nous venons d'apprendre que son 1ere côte de Bordeaux rouge 2005 a été selectionné dans le guide rouge ( qui n'a rien à voir, ni à boire, avec le petit livre rouge !) des meilleurs vins de France 2008 de la revue des vins de France...  Bravo et Félicitations !!!!


Pour vous rafraîchir la mémoire, voici un extrait du précédent article :

( ou cliquerICI pour retrouver l'article complet :)


le première côte de bordeaux 2005 " CHATEAU DE LA FERRETTE"" coule dans nos verres.

Quelle robe ! vin encore jeune et très séduisant. On parle vinification, vendanges, un peu dans le désordre ! des 9 hectares de l'exploitation, de l'âge des vignes, de l'absence de vin blanc...du terroir de graves... du marché difficile, des jeunes qui s'installent.

On aime !!

Nicolas MINJAT ( le vigneron) est intarissable, passionné. ..

voici les tarifs TTC, départ chais :

AOC 1eres Côtes de Bordeaux rouge ( fût de chène)   6.00 Euros

AOC Bordeaux rouge ( fût de chène)                           5.00 Euros

AOC Bordeaux rouge                                                  3.80 Euros

AOC Bordeaux clairet                                                  3.80 Euros. 
 

son email :  vignobles.minjat@aliceadsl.fr

Tél     05 56 23 93 10      et       06 24 47 50 11

Nicolas Minjat

579 Galouchay

33760 Soulignac

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 09:55

C'est le titre de la revue du théatre Huguette Pommier ( anciennement les baladins  ...) jouée jusqu'au 17 février 2008 à Monclar 47...

C'est aussi une recommandation de lecture !  Pour le plaisir, allez jeter un oeil sur un blog ami , celui de Pierre dans le Lot et Garonne.

portraits sur Monclar ( cliquez sur la photo !)


Pierrot, c'est le Pariscope du 47, il inventorie, conte, rencontre,  raconte et photographie tout ce qui tourne autour du théâtre et du spectacle dans sa région !!!

Partager cet article
Repost0