Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 10:23
 
  DIMANCHE 4 MAI à 10h00
rue Pierre Brossolette 
24200 Sarlat-la-Caneda

  Me Aurèle BIRABEN Hôtel des ventes de Sarlat
Ville : Sarlat-la-Caneda
Compagnie :   Midi-Sud-Ouest

Tél. : 05.53.28.59.90
Fax : 05.53.29.47.85
Email : hotel.des.ventes.de.sarlat@wanadoo.fr

Vente de l'entière collection de fers à repasser de Mireille et André Latronche. Environ 820 lots. Fers plats, fer à braises, fers à lingots, fers professionnels, fers kabyles, fers coques....
Accessoires relatifs au linge: planches à laver, agitateurs, savons, lessives... Cartes postales et affiches sur le même thème, bons lots de documentation technique.

800 pièces à la même vente ..faut le fer !!!!
Partager cet article
Repost0
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 09:43

On a retrouvé le domaine perdu !!

Du 11 au 30 Avril, Chrystel et Bruno ouvrent les portes de leur galerie récemment réaménagée sur

 Les Architectes du Sensible.

Soit un demi-siècle de synthèse ( 1950-2000) avec les oeuvres de :

Jean Cluseau-Lanauve

Jean-Cornu

Georges Dayez

Pierre Loeb

Marcel Salinas

Michel Thompson

La galerie est ouverte de 10.30 à 12 et de 14 à 17 heures ( mais pas le mercredi ni le jeudi !)

tél : 05 53 30 47 50




Partager cet article
Repost0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 10:30

Belle journée de printemps.

 Il est un peu plus de 20  heures . Le jour  perd doucement le combat contre la nuit.. et Raymond House se produit dans un restaurant local.

Comme à l'accoutumée, Raymond est sous son chapeau.... !

La voie est un peu plus grave . le répertoire s'est élargi avec quelques chansons de Jacques Brel, Bob Dylan, Léonard Cohen et puis aussi Amstrong.

Raymond nous fait le plaisir d'interpreter St James infirmery ( I went down to the St. James infirmary, I saw my baby there ...) chantée en 1928 par Monsieur Louis Amstrong.  Pas une ride la chanson !

Deux heures de mélodies  comme au coin du feu. Nous sommes bercés, ravis, enchantés....

Nous rentrons sous un ciel étoilé comme un été.

Belle soirée de printemps ......

Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 16:36

Le Périgord est aussi l'Histoire à découvrir au travers le coeur des plus grandes villes comme Périgueux ou Bergerac.

Nous aimons nous promener dans la vieille ville  de Périgueux., ses hôtels particuliers, ses édifices médiévaux, ses splendeurs de la renaissance, ses places avec les marchés , ses venelles, ses vielles bâtisses .

Les chemins de Saint-Jacques ont emprunté la très belle rue Limogeane....

Et la cathédrale Saint-Front...

L'office de trourisme organise une visite de la vieille ville. le Guide a les clefs de quelques hôtels particuliers.....


et également le restaurant l'Essentiel qui vient d'accrocher une étoile Michelin ! 

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 08:48

Peut-être est-ce le souvenir de ma grand-mère au fort accent picard qui me lie intimement aux gens du nord,

Peut-être est-ce le souvenir de moments délicieux passés à Beauvert avec eux,

Peut-être sont ils tout  simplement généreux....

J'en connais  ...la preuve...

Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 07:27

Au coeur d'une vallée reconnue patrimoine de l'humanité, le musée existe depuis 1923. Il vient d'êre repensé par l'architecte JP BUFFI.

Le contraste est saississant entre la modernité des batiments et le contenu. De larges ouvertures font entrer la falaise dans les lieux. les ans se rassemblent et se mélangent.

 A l'entrée, un grand tableau nous situe parmi ces millions d'années...Ensuite, des vidéos de toutes tailles, un son parfait, des sièges confortables, des reconstitutions de scènes préhistoriques, des explications, ( il y a pas mal à lire) puis des cailloux, des silex, des bifaces, des outils, des bijoux et des explications, des dessins, des gravures, des dates. C'est beaucoup ...

Il est interessant d'observer le comportement des visiteurs. L'attitude est mélée de curiosité , d'étonnement, de respect, de recueillement, d'interrogation, d'admiration...ils plongent dans notre histoire.. n'en ressortent pas idemmes ....

Nous avons acheté quelques bouquins d'initiation à la sortie ; il y a tellement à apprendre ...

Le musée est à recommander , fortement !

 

Heures d'ouverture du musée :
De octobre à mai:
Tous les jours, sauf le mardi, de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h30
En juin et en septembre:
Tous les jours, sauf le mardi, sans interruption de 9h30 à 18h
En juillet et en août
Ouvert 7 jours sur 7 sans interruption,  de 9h30 à 18h30


En été, les salles muséales sont climatisées.

Adresse :
Musée national de Préhistoire
1, rue du musée
24620 Les Eyzies-de-Tayac

 

Téléphone du musée :
05.53.06.45.45

Jean-Pierre et Danielle,  Gîte en Dordogne  

www.beauvert.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 07:31

Il est vrai que le cheval de Pâques est moins connu que le lapin ou la poule.

 Il suffit d'un jardin un peu plus grand....

Merci à Thierry B de m'avoir prété ces magnifiques photos ! ( on n'est pas forcé de couper tous les arbres pour chercher les oeufs...)

Joyeuses Pâques à toutes et à tous ......




 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 12:45
Le printemps tente une percée. les artistes et leurs pinceaux sortent de l' hivernage...

L'association ATHENA de Sarlat qui défend la création contemporaine profite de l'occasion pour déboucher le pot de vernis et de quelques bouteilles...

Jean-Jacques Payet rassemblent quelques artistes à l'Atelier du Lavoir et à la Galerie du Centre Culturel de Sarlat
autour de petits et grands formats et vous invite au vernissage le 3 avril 2008 dès 18 heures.


Quelques renseignements au 05 53 31 09 49 ou 06 83 36 97 86 et  athena.sarlat@wanadoo.fr






Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 09:18

Nous prenons les tickets, le train part, et  à l'heure. Si, Si nous sommes en France ......

La gare de la grotte de Rouffignac  est préhistorique et le train électrique ! Nous visitons près de 2 kilomètres de galerie, assis, dans le silence et le respect du temps.

Le guide nous explique, propose les hypothèses. Les griffes d'ours des cavernes sur les parois. Les bauges, sorte de grands nids de glaise où se vautraient les ours avant d'hiverner.

Quelques gravures. puis les dessins.. des mammouths, des chevaux, des bouquetins, des rhinocéros,des bisons. Justes tracés d'un trait noir d'oxyde de manganèse. Peu ou pas de de représentations humaines. Je cherche en vain une signature en bas de ces chef-d'oeuvres.

Il y a 13 000 ans, le talent était anomyme.

Le guide est parfait, explications précises, silences qui nous emportent  au fond de notre histoire.

Au bout d'un bout de la grotte, nous descendons du train pour contempler le plafond. Des dizaines de dessins, de toutes les tailles, parfois à l'échelle 1. Un trait toujours précis. Chagall et Michel Ange et Ripolin ont de qui tenir pour la peinture des plafonds !

Les signes tectiformes (se dit des signes de l'art parietal representat un toit à double pente) restent une énigme. Plusieurs grottes en sont pourvues. La préhistoire a aussi ses tags...

La grotte se visite d'avril à octobre. Ne ratez pas ce rendez-vous avec notre histoire !

Un pull est nécessaire pour cette heure de visite à 13 degrés...

 Jean-Pierre et Danielle,  Gîte en Dordogne,   www.beauvert.net

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 23:00

A la sortie des Eyzies, sur la route de Sarlat se succèdent les grottes... Les gendarmes aussi avec les grandes jumelles !

On choisit Bernifal. Arrivés sur un parking caillouteux., nous cherchons la réception, les horaires. Rien. Ecrit à la craie sur un reste d'ardoise " prochaine visite à 15 heures". Il est déjà 15h30... Une maison en restauration nous attire. on entre. Un vieux monsieur prend des mesures autour des fenêtres.On le questionne pour la grotte de Bernifal.

Oui, oui, j'arrive, vous n'êtes que deux ? alors on y va ! Je suis Monsieur Yvon Pémédent, le propriétaire de la grotte. Il s'équipe d'un sac à dos et nous partons. Nous traversons un ruisseau à  truites, serpentons dans les bois. parlons champignons, observons des traces d'animaux sur le terreau.Nous apprenons qu'il à 75 ans et que son père avait acheté la grotte en 1904. Nous arrivons devant une grosse porte en fer rouillé. Il ouvre, nous entrons.

La grotte n'est pas aménagée, pas de lumière, pas d'équipements. Monsieur Pémédent extirpe une torche et une thermos d'eau et de café ( son unique boisson !). Nous commençons la visite.

Epoustouflant...

 

Je vous laisse consulter le site  compte rendu d'une visite pour tous les détails.

Partager cet article
Repost0