Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 09:50

C'est un soir de novembre. Nous échangeons notre parapluie contre un coin d'paradis et nous nous prenons place dans la nouvelle salle des fêtes de Berbiguières ( l'ancienne étant défaite aussi !)

Les guitares attendent les quatre bacheliers, sans vergogne...

brassens01-copie-1.JPG

 

Les voilà, les bougres... pas de petit joueur de flûteau mais quatre chanteurs, guitaristes, conteurs ....

 

brassens02.JPG

Pascal Bonnefon, Patrick Salinié , Jean Bonnefon, et Jacques Gandon sont là, devant nous, avec nous ! ils content, racontent, parlent et chantent , parfois en occitan, parfois en français, parfois en riant  !

Des séquences tendres avec la chanson " la princesse et le croque note", des séquences émouvantes avec l'éxode alsacienne en Périgord de septembre 1940 ( nous en avions parlé ICI).

La veillée continue. Tout le monde reprend "les bancs publics" "les copains d'abord".

 

Et puis " Dans l'eau de la claire fontaine" . Je ferme les yeux. Mes pensées vagabondent. Je revois Maxime Leforestier qui apprend, sur la scène de Bobino, le décès de Brassens et entonne devant le public, en larmes cette chanson . Terrible souvenir.

 

 

 

Les applaudissements me ramènent à la fête. Les quatre troubadours  reprennent un titre de Cabrel en occitan, piochent dans  le répertoire de "PEIRAGUDA".

 

 Un peu des " bancs publics"

 

 

 

  et un peu " des copains d'abord"

 

C'était comme ça le 24 novembre à Berbiguières...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by beauvert - dans artistes
commenter cet article

commentaires