Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:10

Ce vendredi 02 mars 2012 à 20h30 , le réalisateur Geoffrey Enthoven présentera son film en avant première  au Cinéma LUX du Buisson de Cadouin !!

hasta-la-vista.jpg

La fine équipe du film « Hasta la Vista« , road-movie belge réalisé par Geoffrey Enthoven* et dont le tournage était passé par la Dordogne en octobre 2010, surfe sur le succès.

Film d’ouverture du festival d’Oostende en Belgique, « Hasta la Vista » vient d’être primé au Festival des Films du Monde de Montréal par la plus grande récompense: le Grand Prix des Amériques. Largement plébiscité par la critique et par les spectateurs, il a été élu Meilleur Film du Festival par les spectateurs et a reçu une mention spéciale du Jury du Film Oecuménique. Au total, 3 récompenses pour ce film qui sortira sur les écrans dès le 07 mars en France !. Un grand Bravo à eux!!!

 

"Trois jeunes d’une vingtaine d’années aiment le vin et les femmes, mais ils sont encore vierges. Sous prétexte d’une route des vins, ils embarquent pour un voyage en Espagne dans l’espoir d’avoir leur première expérience sexuelle. Rien ne les arrêtera… Pas même leurs handicaps : l'un est aveugle, l'autre est confiné sur une chaise roulante et le troisième est complètement paralysé. "

 

Le prix de l'entrée sera exceptionnellement à 4 euros et permettra de voir gratuitement " The ARTIST" à 18 heures le même jour !!  ça se passe comme ça en Périgord !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by beauvert - dans artistes
commenter cet article

commentaires

José 01/03/2012 15:27


Merci pour cette info, effectivement ce cinoche est à fréquenter.
C'est un film que je n'irais pas voir. Un de plus, de toute façon,
moi au cinoche, j e m'endors tellement ça me semble déconnecté
des réalités. Aller au cinoche pour rever, je prefere me coucher tot.

En attendant, je me demande quand est-ce-que qu'on nous foutra la
paix avec l'artiste....... On a bouffé du DSK, maintenant, c'est le jeannot.

Ensuite ce film il est bien gentil, je cause du Hentoven, mais
ils sont ou les handicapés sociaux, les handicapés economiques,
les personnes a mobilité reduites en train de crver dans les hopitaux
publics a coups de parkinson et autre saloperies ?
C'est un peu trop facile au nom de "l'handicap", de faire ce genre de truc.
ça me rapelle des films de Kédidjean, marius et jeanette par exemple
qui racontait que meme quand t'es dans la merde, il existe une solidarité
de classe et une praxis que dans le populo, ben on est pauvre mais
propre moralement. Bref........
Le cinema, pour moi c'est comme l'ortf, du temps de cerveau disponible
au pays des bisounours. La réalité quotienne me donne
toute la matière a ne pas rever et le grand ecran, pour moi,
c'est les jeux du cirque.

Si il faut causer cinoche, il faudrait parler aussi de la Dordogne,
 surtout du point de vue de ce cher
conseil général dont le boss cotise à gauche.
Il faudrait dire par exemple, que la Dordogne est une "reference" en matiere de
tournage et que le conseil genral fait beaucoup de choses en ce sens.
Par exemple, avec l'argent des payeurs d'impots, il subventionne
un gus qui fait des films-docu, sur les banlieux.....
Son truc, ça se nomme, 6TKC, en lettres, ça veut dire, cités-cassés,
ça cause de la misere dans les cités et comme quoi l'espoir peut venir des ghettos
.... Sachez le, la dordogne,
ça ressemble à la seine saint denis, ici, ça craint un max, des misereux
qui n'ont plus que la violence, y en a plein. Par exemple, ma voisine, elle
frode un max, encore hier, elle m'a vendu 3 poireaux pour ma tarte.
Elle m'a exigé pour 4. Truc de dingue, le marchand de glace est fermé.
Comme j'étais d'humeur, je l'ai pas balancée, cette sale délinquante.
La Dordogne est rurale, y a plein de gens qui crevent la dalle, plein de drogués,
plein de trucs et machins, faut pas se leurrer, la cambrousse, c'est pas tous
les jours facile mais honnetement, y a d ela marge.
Subventionnés des reportages sur cette misiere peri-urbaine des grosse
des grands ensembles en 24, c'est juste du foutage de gueule.
Sur Sarlat, même les gens au RSA arrivent a trouver un peu de fraiche.

Alors du coup, suite à ce joli post des amis beauvert, et que l'on soit
clair, j'apprecie enormement leurs soutients à une economie locale et rurale,
je me suis permis de tapoter google sur la question du cinoche en dordogne.

Résultat des courses : http://cinema.cg24.fr/
C'est une structure du département
pour favoriser cet art.
Jusque là tout va bien, mais comme ça se disait dans " la Haine",
l'important n'est pas la chute, c'est l'atterissage".
Alors sur ce site, on trouve des offres d'emplois dans le milieu et en dordogne.
Par exemple :
on cherche :
"un jeune homme de 25 à 35 ans, pour interpréter le rôle
d’un ouvrier syndicaliste dans les années 60."
Meme réalisateur que plus haut. Mais attention, c'est bénévole.
L'entretient de la misere au nom du rêve.....

pour en finir :
"Ecoute, j’ai été enfant de choeur, militant socialiste, et bistrot. C’est dire si j’en ai entendu des conneries…" M.A


 


Ps : j'attends avec impatience un docu-fil-harry-potter qui expliquera que les entrprises ferment les unes aprés les autres non pas à cause de ces salauds


de liberaux mais bel et bien du fait d'un Etat, de ses incoherences, de sa médiocrité et de se talent légendaire a se proteger luimeme (je prefere préciser : j'ai noté le mot état et non pas
gouvernement. Parceque là, y en aurait à faire des images de détresse. Et pis tiens soyons fous, pourquoi pas un joli docu sur mes chats. SOnt sympas mes chats, y passent bien à l'image et y
payent meme pas d'Ursaff.