Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 17:59



Le clocher/donjon de notre église abbatiale n'est ouvert à la visite  qu'à l'occasion des journées du patrimoine.

Il a plu toute la matinée de ce dimanche 20 septembre 2009. Les journées du patrimoine pataugent...

Un timide rayon de soleil dévoile un coin de ciel bleu vers 15 heures ... alors..; en route pour la visite de notre clocher.

Nous ne sommes pas les seuls attirés par le donjon et le rayon de soleil  ! une trentaine de personnes attendent ...

Monsieur Pierre Mounet, notre maire et Christine Falda, conseillère municipale se partagent les groupes de visiteurs.

A l'origine, l'église et le donjon n'étaient pas rattachés. le donjon était une tour de défense du village intégré au système de défense dont faisaient partie les remparts. Les meutrières permettaient au guetteurs de scruter l'horizon...

Il est probable que le donjon fût construit avec de vieux matériaux trouvés sur place tel que ce couvercle de sarcophage qu'on retrouve à la base de l'édifice.
Il faut dire que moultes guerres et pillages dévastateurs ( ( les Danois, les Sarrazins) avaient donné l'idée du recyclage des matériaux avant le Grenel de l'environnement !

Puis l'église a été unie  au donjon ; les raccords entre les deux sont encore bien visibles.

La visite commence, Christine est notre guide ; On ne pouvait espérer plus approprié prénom comme guide....!

Nous grimpons l'escalier metallique extérieur, comme un échaffaudage qu'on aurait oulié de retirer après les travaux.

Tels des passe murailles, nous rentrons dans le bâtiment par porte  très étroite, 45 centimètres de large, pas plus , percée dans l'épaisse paroi .



Nous grimpons les 65 marches en spirales éclairées par les meutrières.





























Nous arrivons dans une grande salle, dite " salle de l'horloge". L'ancien mécanisme agonise dans un coin.



Puis  nous montons quelques marches, nous descendons un escalier de meunier . L'espace se rétrécit, s'assombrit. . J'ai l'impréssion soudain de revivre une scène du roman de Gaston Leroux ' le fantôme de l'opéra' ! Nous  arrivons sous la charpente de l'église juste au dessus des voutes de pierres.  Et là, plus de piles dans l'appareil photos . Je lève en vain les yeux vers le ciel ; je n'ai jamais si près du Patron ....décidément, ce n'est pas ma tase d'athé !!!



Nous regrimpons des marches. Nous sommes en haut.. L'immense sirène de pompiers est à l'affût du feu ! quatre magniques cloches gravées au nom des donnateurs. Je tente une sortie sur le chemin de garde. Je suis mal. c'est haut, très haut..; je tibube un peu, je ne suis pas fier ; je vertige.  Mon clin d'oeil est récompensé. un peu d'energie me permet de prendre une photo de la vue .....


Merci à tous ceux qui ont permis que cette exceptionnelle visite ait pu avoir lieu !!!!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Boguy 21/09/2009 15:56

Impressionnant, vue imprenable...mais il ne faut pas avoir le vertige, le parapet me parait un peu bas...Aurais tu une photo des toits à la verticale du donjon ?...

beauvert 21/09/2009 16:24


L'église abbatiale est à flancs de côteaux. les premiers toits qui apparaissent sur la photo sont ceux, très hauts, de l'abbaye. Je n'avais plus de pile pour la suite de la visite !!!
Le donjon doit mesurer environ 20 mètres de haut et je suis tres tres sensible au vertige ! je n'ai pas pu m'approcher du parapet !


William 21/09/2009 13:45

C'était une visite bien intéressante (pas mal la tasse d'athée...). Où est le couvercle de sarcophage sur tes photos ? W

beauvert 21/09/2009 16:21


Le couvercle de sarcophage n'a pas été photographié ; je le ferai prochainement !