Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 12:45

La Reymondie

De la Louisiane au Périgord Blanc

Les lieux créent parfois l'Histoire ou les histoires. La Reymondie est pour nous la rencontre incroyable de plusieurs de nos passions, amitiés... et l'histoire.

 

 

La Reymondie

La Reymondie

La rencontre

Il y a quelques années, un ami ( de plus de trente ans ! )  de passage à la maison nous propose :

"Poussons un peu vers Excideuil, je vais vous montrer quelque chose".

Etonnés de cette confidence venant de cet ami toujours discret et un peu secret, nous nous mettons en route.

Nous arrivons au château d'Excideuil, au carrefour des Périgord blanc, vert et noir.

" Quelques pièces de ce château étaient nos classes d'école ; il n'y faisait pas chaud l'hiver !" La nostalgie se lit dans les yeux de notre ami.

"Roulons un peu vers Saint Martial d'Excideuil ; c'est juste à quelques kilomètres"

Nous nous arrêtons devant une maison immense, surprenante en ces lieux. Nous sommes en Louisiane... les images de notre voyage de noces resurgissent. Clarinette, Saxophone, soubassophone,le rythme, le blues. les maisons à balcons chargés de fleurs.

Interrogations ....

"Dans les années 50, ma grand-mère a acheté cette maison entourée de 200 hectares de terre et bordée d'une rivière, la Loue. Nous y avons vécu quelques temps."

Etonnement ...

Discret et un peu secret disais-je .... un peu !

 

Les coïncidences

L'automobile ancienne

Le nom de cette demeure vient du nom du lieu où elle a été bâtie  : la Reymondie ; simple, non ?

Le hasard d'une recherche sur Ebay me fait acheter en Allemagne la carte postale de la Reymondie expédiée en 1945.

Cette demeure m'intrigue. Pourquoi le style New Orleans ?  quelle est son histoire ????

En feuilletant l'ouvrage de Jean-Marie Deglane " L'Automobile en Périgord" je tombe sur cette demeure ! Que fait-elle dans un livre ( fort bien fait !) sur l'automobile ancienne

Ceux qui nous connaissent savent notre passion pour l'automobile ancienne et là , nouvelle coïncidence !

 

 

L'éclairaige automobile Magondeaux

Roger de Puiffe de Magondeaux, né en Périgord en 1883, part faire fortune aux Etats Unis (déjà à l'époque c'était plus facile qu'en France !).

Nous sommes en 1912. En France,l'acétylène utilisé pour l'éclairage des phares des automobiles laisse au fond du générateur un résidu de chaux qu'il n'est pas aisé de supprimer.

L'idée de Magondeaux est de réaliser la même opération à l'intérieur d'une bouteille en acier. Je vous passe le côté technique ( je ne suis pas une lumière !)

Bref , même sans internet, ça marche ! il ouvre rapidement 50 succursales !

Sa fortune se colossalise rapidement !

 

l'affiche de la bouteille Magondeaux

l'affiche de la bouteille Magondeaux

L'achat de la Reymondie

Originaire du Périgord, il fait l'acquisition de cette grosse demeure traditionnelle qu'est la Reymondie.

Il l'a fait aménager et décorer par l'architecte décorateur ORLAC dans le style colonial. 17 pièces et autant de domestiques !

Le parc est éclairé. Le sytème de sonorisation lui permet d'écouter les enregistrements de  Caruso, son idole !

Magondeaux est gourmet. Il apprécie les mets de chez Fauchon. Il les  fait venir en avion qui atterrit sur une piste créée sur ses terres.

 

 

 

La pub d'époque !

La pub d'époque !

Le Tout Paris en Périgord !

Ses hôtes comptent parmi les personnalités les plus en vue.

Mistinguet, François Mauriac, le couturier Paul Poiret, L'orchestre de Ray Ventura et puis les grands noms de l'automobile : Gabriel Voisin, Georges Irat,  Weyman et son grand ami André Citroën.

Ses autos sont à l'image de son train de vie ; Hispano-Suiza ( les plus belles voitures du monde !), Farman, coupé de ville Panhard, Renault 40 cv.

Il est raconté qu'il mettait 5 heures au volant de son Hispano-Suiza pour relier Paris à Excideuil, malgré l'état des routes ( qui ne s'est pas trop amélioré depuis !).

Les frères Parrot

Nés à Excideuil, Joseph fut un peintre renommé et Jules un pédiâtre réputé.

Jules Parrot acquit  la Reymondie ( bien avant Magondeaux). Il y organisa des fêtes et des grandes chasses.

Pour la petite histoire, c'est Jules qui soigna le fils de Sarah Bernardt et Joseph qui peignit un grand portrait de Sarah Bernardt, toujours accroché à la Comédie Française.

 

A Paris,  Jules se lia d'amitié avec Jean Martin Charcot; père du savant Jean Charcot connu pour ses recherches sur les maladies nerveuses. Il laissa son nom à la terrible maladie de Charcot.

 

Ben voilà !

Comment , guidé par un ami discret et même un peu secret, le fil de l'Histoire et des histoires se déroule, les rencontres s'entremêlent et les passions se croisent.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Beauvert gîte de charme ****
commenter cet article

commentaires

vivi 23/02/2016 19:02

bravo et contactez moi vite , si votre ami discret a une gd mere au bel accent anglais si on pere s appelle thierry ou sa mere anne aymone je suis vivi et j aie une longue histoire commune a la sienne et la reymondie est vraiment un endroit particulier a bientot

Beauvert gîte de charme **** 23/02/2016 19:10

Merci Vivi pour votre commentaire. Je ne connais pas le nom des grands-parents. Pour l'instant, je sais qu'ils sont décédés au début des années 50. je connais le nom du grand-père mais ne souhaite pas l'indiquer en public. Il était originaire d'une famille marseillaise.

la den 26/01/2016 16:59

Quelle belle histoire ! et au gré de vos rencontres et passions...
Un endroit de plus à découvrir... peut etre un peu loin de chez vous ?
bizzzz

Janine 26/01/2016 10:36

J'aime beaucoup cette histoire de "La Reymondie" et de ses différents
occupants. C'est fascinant !

Vincent Dubois 26/01/2016 09:02

Merveilleux article historique et bien documenté. Le destin des lieux et de ceux qui les ont créés est parfois curieux, insolite et romantique.

NonoAngeGardien 25/01/2016 19:34

Pas de hasard, cela n'existe pas. Il faut partie de ton chemin...
de gros bisous à vous deux de la part de Noëlle et Dominique :)