Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 13:37

La préhistoire aux Eyzies

La vallée de la Vézère, principalement aux alentours des Eyzies, est le cœur de la préhistoire en Périgord. Nous avons le bonheur d'y vivre.

Après plusieurs visites " simples " dans le cadre de la curiosité touristique, nous avons pris rendez-vous pour une visite approfondie de la grotte de Combarelles aux Eyzies.

Durant la basse saison et hors des vacances scolaires, il est possible d'effectuer une visite détaillée des grottes. Les groupes sont limités à 4 personnes. La visite dure environ 2h30. Il faut, bien sûr réserver. Il en coûte environ 12 euros par personne.

L'entrée de la grotte de Combarelles

L'entrée de la grotte de Combarelles

La grotte de Combarelles

La réservation !

Après avoir réservé par téléphone   ( tél 05 53 06 86 00) , nous sommes passés prendre nos billets à la billeterie de Font de Gaumes à 1.5 km de Combarelles.

Nous ne sommes que tous les deux pour cette visite , attendus par Monique, guide depuis 34 ans dans ces couloirs de l'art pariétal.

 

 

 

Quelques croquis pour patienter

Quelques croquis pour patienter

Un peu d'historique

La grotte fût découverte en 1901. Aussitôt, les ' gourous de l'époque" viennent valider la découverte et en faire l'inventaire. Vous ne pouvez pas passer en Périgord sans entendre leurs noms ! Le Docteur L. Capitan, L'Abbé Breuil et Denis Peyroni.  Ce sont eux qui seront également appelés en 1940 lors de la découverte de la grotte de Lascaux. L'Abbé Breuil passera plusieurs années à en faire des croquis.

La découverte de cette grotte et ses richesses ont permis d'authentifier d'autres grottes ornées. Il faut rappeler qu'à cette époque, les religieux et quelques scientifiques avaient intérêt à renier l'existence de la préhistoire pour valider leurs thèses sur l'humanité et son origine....

La visite de la grotte de Combarelles

On entre, d'abord, dans la maison des premiers propriétaires de la grotte aménagée en salle d'accueil . Quelques copies des relevés ( croquis) de l'abbé Breuil au mur. Des photocopies d'ouvrages, des photos, des gravures découvertes récemment nous mettent l'eau à la bouche.

Nous accédons à un couloir/boyau d'environ un mètre de large. A l'origine d'à peine 70/80 centimètres de haut, il a été creusé, aménagé et éclairé afin de permettre la circulation des visiteurs sans riques pour les gravures ! c'est qu'il ne faut pas les toucher, ni les frôler ! la pierre calcaire est tellement fragile et tendre que cela serait une catastrophe définitive.

Premier pas dans cette grotte d'environ 250 mètres. Silence. Respect. Pensées respectueuses pour Monsieur René Castanet et Monsieur Norbert Aujoulat qui ont tant aiguisé notre curiosité préhistorique.

Le site se compose de plusieurs couloirs. Celui des premières visites est fermé par sécurité. Celui découvert en 2005 n'est pas ( encore ?) ouvert à la visite.

Il nous reste le couloir central d'environ 230 mètres... avec 5 à 600 gravures, traits, signes.

La lionne

La lionne

Nos yeux se sont habitués à l'obscurité. Contrairement aux peintures polychromes de la grotte de Font de Gaumes, les gravures sont d'un abord moins facile à la lecture. Le temps et l'humidité en ont recouvert certaines d'une fine couche de calcite. Elles sont 500, 600 peut-être. des petites, des toutes petites, des grandes, des très grandes. Des animaux, des humains, des femmes., des signes, des traits.

Les gravures se superposent , se mélangent. Des ébauches. Des dessins accomplis qui transpirent d'émotion.

Des chevaux, des bisons, des rennes, des bouquetins, des rhinocéros, des ours, de rares bovidés...puis une lionne. La lionne . Douce et Féline. 13 000 ans., 13 000 ans qu'elle attend, là, pour bondir. Belle et féroce. Et notre tête s'emplit de questions ; quels sont les gens qui ont pu réaliser un tel chef-d'œuvre ? comme ça, d'un coup de silex dans la pierre tendre au sombre éclairage d'une lampe à huile. Qui sont les gens qui ont gravé pendant près de 2 000 années sur ces parois, recouvrant les gravures des prédécesseurs. Pourquoi n'avoir représenté qu'une quinzaine d'espèces animales alors que dehors, 150 espèces vivaient dans la campagne?

Notre guide suit notre rythme, nos arrêts, elle joue avec la lumière de sa torche. les gravures s'illuminent. Le trait devient évident. Nous revenons un peu en arrière vers cette lionne puis nous continuons, conscients que le temps qui nous a été accordé pour la visite ne sera pas suffisant.

Femmes, femmes, femmes ....

Femmes, femmes, femmes ....

Des figures humaines au trait simple et tellement efficace. De l'art pur, brut. Tout est ensuite venu de là !

Si Brassens s'excusait d'être foutrement moyenâgeux dans une ode à François Villon, je me demande si je n'aimerais pas revenir à quelques talents de la famille cro magnon !

Nous vous conseillons, recommandons, la visite de cette grotte, de celle de Font de Gaume ..et de toutes les autres. Elles sont notre histoire.

Route de Sarlat 24620 LES EYZIES-DE-TAYAC-SIREUIL

Tél. : 05 53 06 86 00

Courriel : fontdegaume@monuments-nationaux.fr -

Partager cet article

Repost 0
Published by Beauvert gîte de charme ****
commenter cet article

commentaires

la Den 02/02/2016 19:35

Quelle chance ! Un guide pour vous deux... et merci de partager ces moments rares qui nous ramènent forcément à nos sublimes origines... Quel Voyage vers nos aïeux!
Bizzzzz

philae 31/01/2016 19:27

magnifique